Un enfant asthmatique peut faire du sport. © emanelda, Fotolia.com

Santé

Les asthmatiques peuvent-ils faire du sport ?

Question/RéponseClassé sous :Sport , asthme , asthmatique

L'asthme est souvent handicapant dans la vie quotidienne, mais empêche-t-il de faire du sport ?

L'asthme et le sport

« Mon enfant souffre d'asthme. Peut-il faire du sport ? » Oui, à condition que « sa maladie soit contrôlée » rappellent inlassablement les médecins. L'asthme ne constitue donc pas une contrindication à la pratique sportive. Bien au contraire, celle-ci est très recommandée si elle est pratiquée dans de bonnes conditions.

Une toux persistante, un sentiment d'oppression, des poumons qui « sifflent »... Chez un asthmatique qui s'ignore ou dont la maladie est mal contrôlée, il peut arriver qu'une crise d'asthme survienne au beau milieu d'un effort, ou juste après. « L'asthme induit par l'effort physique est très fréquent, surtout chez l'enfant. Et il amène, souvent à tort, les asthmatiques à abandonner le sport », explique l'association Asthme et Allergies.

Ce type de crise en effet, peut être prévenu. D'une part grâce à des « traitements appropriés prescrits par le médecin ». D'autre part en veillant à un échauffement scrupuleux avant l'exercice. Car il est très important que l'effort soit progressif.

 Quel sport pour un asthmatique ?

Un enfant « doit opter pour le sport qu'il aime », insistent les représentants de l'association. Seule la plongée sous-marine avec bouteille est formellement contrindiquée aux asthmatiques. Quant à la pratique de l'équitation, elle est déconseillée. Il existe en effet « un risque important de sensibilisation au cheval ou à d'autres allergènes contenus dans la paille. Il est préférable d'orienter l'enfant vers un autre sport », expliquent-ils. Si vous êtes concerné ou si vous ressentez une gêne au cours de l'effort, parlez-en à votre médecin.

 Source : Association Asthme et Allergies

Cela vous intéressera aussi