Le nez bouché, l'un des symptômes du rhume. © Margarita Borodina, Fotolia

Santé

Pourquoi a-t-on le nez bouché quand on est enrhumé ?

Question/RéponseClassé sous :rhume , nez bouché , symptômes du rhume

Le rhume s'accompagne la plupart du temps d'une désagréable sensation de nez bouché, empêchant la respiration normale et obligeant à se moucher en permanence. D'où vient ce symptôme et comment y remédier ?

Le rhume est dû à la présence d'un virus, le plus souvent un rétrovirus, dans les voies aériennes supérieures (nez et pharynx). Il en résulte un ensemble de symptômes : toux, éternuements, mal de gorge, fatigue et bien entendu, nez bouché. La première cause en est la surproduction de mucus, un liquide secrété par les muqueuses du nez pour piéger les poussières et bactéries. En temps normal, nous produisons ainsi environ un litre de mucus par jour, évacué vers la gorge par les cils des cavités nasales. Seulement voilà, lorsque le virus se colle aux muqueuses, celles-ci vont accélérer la production du mucus, les cils n'arrivant alors plus à évacuer le surplus, d'où le nez qui coule.

Les causes du nez bouché

En parallèle, les vaisseaux sanguins du nez se dilatent pour laisser affluer les cellules immunitaires chargées de s'attaquer au virus. Cet afflux de sang provoque un gonflement des tissus qui empêchent le mucus de s'écouler vers l'arrière. Cette sensation désagréable de nez bouché est renforcée par le fait que le mucus, rendu plus épais et souvent de couleur jaune, contient beaucoup de globules blancs. À terme, l'accumulation de mucus peut obstruer les sinus et provoquer une sinusite.

Une inhalation aux plantes pourra facilite la décongestion du nez. © RFBSIP, Fotolia

Comment soigner le nez bouché ?

Contrairement aux idées reçues, l'utilisation d'un spray nasal ne fait qu'aggraver la situation car il augmente encore l'humidité du nez et peut irriter les petits vaisseaux très sensibles. Les médicaments contre le rhume, qui contiennent un décongestionnant à base de pseudoéphédrine, sont également déconseillés surtout chez les enfants en raison de leurs possibles effets secondaires. On peut effectuer une inhalation, à base par exemple d'eucalyptus ou de menthe, plantes réputées pour leurs vertus décongestionnantes. Il est également important de boire beaucoup pour fluidifier le mucus et faciliter son évacuation.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi