La rhiniterhinite allergique est caractérisée par une sensation de neznez bouché, un écoulement nasal (rhinorrhée), des éternuements et une conjonctiviteconjonctivite. Dans le cas du rhume des foins, qui commence au printemps, la rhinite est due aux pollenspollens de graminéesgraminées.

La rhinite allergique toucherait 20 à 30 % de la population. © Alex Cofaru, Shutterstock
La rhinite allergique toucherait 20 à 30 % de la population. © Alex Cofaru, Shutterstock

Lorsque l'origine de la rhinite est allergique, l'inflammationinflammation conduit à un gonflement de l'organe qui est le siège de la réaction allergique : dans ce cas, il s'agit de la paroi des fosses nasales. L'air entre plus difficilement dans les cavités des poumonspoumons, d'où la sensation de nez bouché particulièrement pénible lorsqu'elle oblige à respirer par la bouche.

Le rhume des foins, la rhinite due aux pollens

Une rhinite allergique doit être suspectée lorsqu'elle se déclenche systématiquement au même moment de l'année ou dans un lieu particulier. Le rhume des foins est la rhinite causée par l'allergieallergie aux pollens de graminées ; le rhume des foins commence au printemps.