L'allergieallergie au lait de vachevache concerne environ 4 % des bébés. Elle peut apparaître dès que l'enfant consomme du lait de vache (rappelons que le lait dit « maternisé » est en réalité du lait de vache modifié).

Dans les familles où il existe une allergie au lait de vache, on recommande à la mère d'allaiter son enfant pendant les six premiers mois. Un biberon de lait donné à la maternité peut constituer une étape de sensibilisation du nouveau-né. L'allergie au lait de vache provoque des réactions cutanées et intestinales.

L'allergie au lait de vache peut provoquer des réactions cutanées. © Alexas Fotos, DP
L'allergie au lait de vache peut provoquer des réactions cutanées. © Alexas Fotos, DP

Causes de l'allergie au lait de vache

L'allergie au lait de vache est causée par les protéinesprotéines présentes dans le lait (voir notre focus recherche en page 26 de ce dossier).

Le lait contient aussi un sucresucre : le lactoselactose. L'intolérance au lactose est en réalité une incapacité à digérer le lactose. Elle se déclare par défaut de l'enzyme qui catalyse la réaction de digestiondigestion du lactose : la lactaselactase. Il est alors conseillé de consommer des laits fermentés qui contiennent de la lactase. L'intolérance au lactose n'est donc pas une allergie.

L'allergie au lait de vache tend à disparaître lorsque l'enfant grandit. © M.-C. Jacquier, tous droits réservés
L'allergie au lait de vache tend à disparaître lorsque l'enfant grandit. © M.-C. Jacquier, tous droits réservés

Parfois, les parents d'enfants allergiques au lait de vache se tournent vers le lait de chèvre, mais celui-ci contient aussi des allergènesallergènes. L'enfant allergique aux protéines de lait de vache doit éviter tout aliment susceptible d'en contenir : lait, mais aussi aliments transformés (pâtisseries) et certains médicaments. Des hydrolysats de protéines peuvent être donnés à l'enfant allergique pour favoriser sa croissance. Les allergies aux protéines de lait de vache disparaissent souvent avant l'âge de 4 ans.