90 % du lait vendu en grande surface est du lait UHT. © sinhyu, Fotolia

Santé

Lait pasteurisé, lait UHT, lait microfiltré : quelle différence ?

Question/RéponseClassé sous :Nutrition , lait UHT , lait microfiltré

La pasteurisation et la stérilisation à ultra haute température (UHT) sont deux techniques de conservation du lait par traitement thermique. En quoi consistent ces techniques et combien de temps peuvent-elles conserver le lait ?

Le lait cru, directement issu de la traite de la vache, est très sensible aux micro-organismes : il « tourne » au bout de 48 à 72 heures. C'est pourquoi on ne le trouve pas en grande distribution, où le rayon lait est partagé entre trois types de lait : le lait pasteurisé et le lait microfiltré au rayon frais et le lait UHT, non réfrigéré.

Le lait frais vendu en grande surface est pasteurisé ou microfiltré. Le lait UHT, non réfrigéré, a subi une stérilisation à haute température durant quelques secondes. © Houra.fr

Le lait pasteurisé

Découverte par Louis Pasteur au XIXe siècle, la pasteurisation consiste à chauffer le lait durant 15 à 20 secondes entre 72 °C et 85 °C puis à le refroidir immédiatement. Ce traitement express permet d'éliminer les bactéries pathogènes tout en préservant en grande partie ses qualités gustatives et bactériennes. La durée de conservation est de 7 à 15 jours au réfrigérateur. Dans l'industrie, la plupart des yaourts et fromages sont fabriqués avec du lait pasteurisé (sauf les fromages au lait cru).

Le lait UHT

Avec la stérilisation à ultra haute température (UHT), le lait est chauffé entre 140 °C et 150 °C durant 2 à 5 secondes puis refroidi, ce qui détruit la totalité des enzymes et bactéries. La rapidité du traitement permet de préserver ses qualités nutritionnelles mais entraîne une légère modification du goût. Il se conserve environ trois mois et exige un emballage imperméable à la lumière et à l'oxygène (c'est pourquoi on ajoute une feuille d'aluminium dans les briques en carton du lait UHT). Mise au point en Suisse en 1951, la stérilisation à ultra haute température a constitué une véritable révolution dans l'industrie laitière, permettant de réduire de manière significative les coûts de logistique et le gaspillage.

Le lait microfiltré

On trouve aussi parfois du lait frais microfiltré qui lui n'est pas chauffé : pour l'obtenir, on filtre le lait à travers de très fines membranes qui retiennent les bactéries et micro-organismes. Il se conserve plus longtemps que le lait pasteurisé dans le réfrigérateur et son goût (une quinzaine de jours) est assez proche de celui du lait cru. Cette technique, mise au point en 2014, a été brevetée par l'Institut national de la recherche agronomique (Inra).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi