L'oxygénothérapie est un soin par apport d'oxygène. © Chokniti, Adobe Stock
Santé

Oxygénothérapie

DéfinitionClassé sous :Thérapies , Oxygénothérapie , oxygène

L'oxygénothérapie apporte un supplément d'oxygène aux personnes souffrant d'insuffisance respiratoire. Dite « oxygénothérapie normobare », par opposition à l'oxygénothérapie hyperbare qui se pratique en caissons, elle peut être de deux sortes : à bas débit, et à haut débit. À bas débit, elle permet ajoute de l'oxygène à l'air ambiant respiré. Tandis qu'à haut débit, elle insuffle directement de l'air complémenté en oxygène, sans que la personne ait besoin de respirer l'air ambiant. 

Si la personne est concernée par une maladie temporaire, comme l'est le Covid-19, elle ne sera que temporairement sous assistance respiratoire. Si sa pathologie est incurable, comme la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), elle devra faire régulièrement appel à l'oxygénothérapie. Dans tous les cas, une surveillance médicale est nécessaire.

Quels appareils ?

L'oxygénothérapie passe par différents dispositifs. Dont des masques, des capsules nasales, ou encore des ventilateurs artificiels. L'objectif étant de diminuer la détresse respiratoire, d'approvisionner correctement tissus et organes en oxygène, et ainsi, d'augmenter l'espérance de vie tout en améliorant la qualité de vie.

En 2010, l'oxygénothérapie à domicile concernait 10.000 personnes en France, d'après la Haute autorité de Santé. Parmi elles, 90 % bénéficiaient d'un traitement de longue durée. Il existe quatre sources d'oxygène dans ce cas : les concentrateurs d'oxygène fixes et mobiles, les bouteilles d'oxygène gazeux, et les réservoirs d'oxygène liquide. Les premiers permettent, comme leur nom l'indique, de concentrer l'oxygène de l'air ambiant. Les bouteilles sont généralement utilisées en complément d'un concentrateur, et peuvent servir selon leur taille pour la déambulation - lorsque la personne doit se déplacer sous oxygène. Quant aux réservoirs, ils stockent une grande quantité d'oxygène dans un faible volume.

En fonction des besoins et du mode de la vie de la personne concernée, il lui sera prescrit une durée et une fréquence d'oxygénothérapie.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !