Le froid peut favoriser un changement de couleur des doigts. © Laszlo, Fotolia

Santé

Cyanose

DéfinitionClassé sous :médecine , cyanose , maladie de Raynaud

La cyanose est l'apparition d'une coloration bleuâtre de la peau causée par un trouble de la circulation, par une altération de l'oxyhémoglobine ou par un trouble de l'hématose. La cyanose peut être la conséquence, entre autres, de troubles pulmonaires, de malformations cardiaques congénitales, d'une mauvaise circulation du sang, d'une anémie ou d'une intoxication.

Ainsi, des troubles respiratoires peuvent conduire à une cyanose hypoxémique centrale : la coloration bleutée de la peau et des muqueuses est généralisée. Cette cyanose est dite chaude : les vaisseaux sanguins sont dilatés (vasodilatation), la peau n'est pas refroidie. Cette cyanose chaude se distingue de la cyanose froide, qui s'accompagne d'un refroidissement de la peau.

Cyanose et maladie phénomène de Raynaud

Dans le cas de la maladie de Raynaud, la cyanose est localisée aux extrémités : doigts ou orteils. Le phénomène de Raynaud est provoqué par le froid ou le stress, et conduit à un arrêt de la circulation sanguine au niveau des extrémités, d'où la cyanose. Le phénomène de Raynaud est réversible, par exemple si les doigts se réchauffent. Des traitements vasodilatateurs peuvent également augmenter le diamètre des vaisseaux et ainsi rétablir la circulation sanguine. La maladie de Raynaud touche plus souvent des femmes que des hommes.

L’acrocyanose

L'acrocyanose est une cyanose permanente des pieds et des mains, qui ont une coloration violacée. Indolore, elle n'empêche pas la sensibilité des extrémités. On distingue deux formes d'acrocyanose :

  • L'acrocyanose essentielle ou primitive : elle concerne plutôt des femmes jeunes, et débute souvent avant 30 ans. Elle peut être associée à une anorexie mentale, à de la maigreur. Fréquente, cette acrocyanose est considérée comme bénigne.
  • L'acrocyanose secondaire, ou pseudo-acrocyanose, quand cette affection est liée à une autre maladie : dans ce cas, elle se développe souvent après 30 ans. L'acrocyanose secondaire est la manifestation d'une autre pathologie qu'il faudra rechercher. Par exemple, cela peut être le signe d'une sclérodermie, une maladie auto-immune rare.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Les plaquettes patrouillent dans les vaisseaux sanguins  Les plaquettes (en rouge) se déplacent dans les vaisseaux sanguins et interagissent avec les cellules de Kupffer (en bleu), qui sont les macrophages résidents du foie. Par ce biais elles peuvent détecter la présence d’agents infectieux. 

À voir aussi :