Fruits d'automne colorés, goûteux et savoureux. © tycoon101, Adobe Stock
Maison

Quels fruits manger en automne ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , fruits

Après les fraises, les cerises, les abricots et autres pêches, les fruits de l'automne prennent la relève. Les couleurs chaudes s'installent doucement au jardin et dans l'assiette. Petit échantillon des principaux fruits à savourer à partir d'octobre.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Pourquoi certains fruits mûrissent et d’autres pas ?  Les fruits qui continuent de mûrir après avoir été cueillis sont dits climactériques. 

Après avoir dégusté des fruits gorgés de soleil tout l'été, l'automne apporte son lot de fruits goûteux et savoureux, à consommer ou à conserver pour de longs mois. Voici neuf fruits indispensables à l'automne.

Pomme

La meilleure saison pour savourer les pommes fraîches reste l'automne, d'août à octobre. À peine cueillies et déjà croquées. Arrivées à maturité, elles se consomment tout de suite ou bien se conservent plusieurs mois. De couleur verte avec 'Granny Smith' ; rouge avec 'Ariane' ; jaune avec la 'Golden' ou la 'Belchard Chantecler' et bicolore avec la 'Belle de Boskoop', 'Elstar', 'Pink Lady' ; il y en a de toutes les couleurs. À la chair croquante, fondante, sucrée, acidulée, les pommes s'invitent dans de nombreux desserts toute l'année.

Coing

En forme de poire, à la peau et la chair de couleur jaune, le coing pousse sur le cognassier. On le récolte à partir du mois d'octobre. Conservez-le seul plusieurs semaines dans une pièce aérée et bien fraîche. Fruit très dur, il se prépare toujours cuit pour ramollir sa chair. Apprécié pour sa saveur légèrement acide, le coing se cuisine en accompagnement de viandes, en confitures ou en gelées, en pâtes de fruits, en chaussons ou bien en compote.

Châtaigne

De septembre à novembre, les châtaignes se ramassent par terre. Conservez-les dans une caisse remplie de sable, placée dans une pièce fraîche. Pour les consommer, retirez les bogues et faites-les tremper dans un saladier d'eau. Retirez les châtaignes qui flottent. Simplement grillées, les châtaignes se cuisinent aussi pour confectionner une farce, un velouté, un risotto, un gâteau gourmand et une crème de marron.

Châtaignes, saveur d'automne. © pilipphoto, Adobe Stock

Noisette

Cette petite gourmandise se récolte du mois d'août à septembre. Elles se ramassent au sol ou sur les branches. Ce fruit à coque se sèche dans des caissettes, placées dans une pièce aérée et fraîche afin de se conserver de longs mois. Une fois la coquille cassée, savourez cette chair subtile. Sur des biscuits « mendiants », concassées sur des desserts, dans une soupe de courge, dans une compotée d'automne, dans de la nougatine, les noisettes ont toujours une place dans nos assiettes.

Figue

Petits bonbons de l'automne, les figues se succèdent de la fin juin à octobre, en fonction des variétés et des régions de culture. Elles sont appréciées pour leur chair moelleuse si sucrée ! Ce fruit peut vite s'abîmer et ne se conserve que quelques jours. Déshydratées, conservez-les dans une boîte hermétique. Congelées dans un sac de congélation, simplement coupées en 2 pour en profiter toute l'année. Savourez-les en tartes, sablés, tartelettes, en brochettes de fruits d'automne ou bien associez-les à un magret de canard ou un rôti de porc ou rôties. Essayez aussi de préparer des confitures et compotées de figues, si délicieuses.

Raisin

Suivant les cépages, les grappes de raisin se cueillent entre la fin du mois d'août et fin octobre, suivant les années et les régions. Le raisin de table type Muscat ou Chasselas se conserve quelques jours dans le tiroir, en bas du réfrigérateur. En parallèle de le mettre en bouteille pour créer du vin, le raisin peut accompagner une belle volaille au four, composer une farce pour cuisiner une pastilla ou un strudel, s'associer à d'autres fruits pour une salade de saison et décorer une tarte fruitière.

De couleur noir ou blanc, savourez ces grains de raisin juteux. © pilipphoto, Adobe Stock

Noix

On trouve ce fruit frais à coque sur les étals ou dans les vergers de la mi-septembre à octobre. Une fois le brou séché à l'air libre, les coques qui contient les noix se conservent d'une année sur l'autre. Les cerneaux charnus, croquants avec une pointe d'amertume s'utilisent pour cuisiner des cookies, brownies, compotées de fruits d'automne mais aussi décorer une salade composée ou bien accompagner un plateau de fromage.

Kiwi

L'actinidia produit des kiwis entre le mois d'octobre et novembre. À peau jaune, rouge ou verte, velue ou lisse, à chair verte ou jaune, le kiwi est une source indispensable de vitamines. Afin de garder son croquant et ses valeurs nutritives, ne les conservez pas plus d'un mois en bas du réfrigérateur. Préparez-le en smoothie ou jus détox, en tarte ou en carpaccio, simplement épluché au petit-déjeuner, en sorbets ou en panacotta.

Poire

Les poiriers produisent des fruits de la fin juillet à octobre, en fonction des variétés cultivées et régions. À la peau rouge, verte, jaune ou bicolore, les variétés 'Williams', 'Conférence', Beurré, Doyenné et bien d'autres sont attendues fraîches en automne. La majorité se conserve plusieurs mois dans une pièce fraîche. Pour celle achetées dans le commerce, évitez le réfrigérateur. Comme la pomme, la poire est une star des desserts : tarte, chausson, gâteau ou compote. Elle se prépare aussi rôtie au vin, rôtie avec une viande de volaille ou du boudin noir. Elle est appréciée pour sa chair juteuse et son parfum sucré.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !