D'après une étude, les personnes qui consomment des noix deux fois ou plus par semaine présentent un risque de décès cardiaque réduit de 17 %. © Almaje / IStock.com

Santé

Maladies cardiovasculaires : manger des noix réduirait de 17 % le risque de décès

ActualitéClassé sous :Nutrition , noix , maladie cardiovascualire

Les bienfaits des noix, des amandes ou des pistaches sur le cholestérol et pour protéger le cœur sont vantés par de nombreuses études. Une nouvelle recherche soutient ces conclusions en indiquant qu'une consommation régulière de fruits à coques diminuerait de 17 % le risque de succomber à une maladie cardiovasculaire.

Une étude iranienne présentée lors du Congrès mondial de cardiologie ESC, qui se tient à Paris jusqu'au 4 septembre, affirme que manger des noix, des pistaches ou des amandes au moins deux fois par semaine pourrait réduire les risques de 17 % de mourir d'une maladie cardiaque. L'étude a été réalisée sur une cohorte de 5.432 adultes originaires d'Iran âgés de 35 ans et plus, par des chercheurs de l'Institut de recherche cardiovasculaire d'Ispahan (Iran).

Les noix sont une bonne source de gras insaturés et contiennent peu de gras saturés

Les travaux ont porté sur la composition riche en polyphénols, en fibres et en minéraux de ces aliments et leurs éventuelles vertus protectrices contre les maladies cardiaques« Des études européennes et américaines ont établi un lien entre les fruits à coque et la protection cardiovasculaire, mais les preuves sont limitées dans la région de la Méditerranée orientale, explique le Dr Noushin Mohammadifard, qui a dirigé l'étude. Les noix sont une bonne source de gras insaturés et contiennent peu de gras saturés », ajoute-t-il.

Consommer des noix au moins deux fois par semaine

Au début de l'étude, les participants ne présentaient pas d'antécédents de maladies cardiaques. Ces derniers ont été interrogés tous les deux ans de 2001 à 2013 sur les habitudes alimentaires. Tout au long de la période de suivi, 751 troubles cardiovasculaires ont été identifiés chez les volontaires, dont 594 coronaropathies, 157 accidents vasculaires cérébraux, ainsi que 179 décès liés à une cause cardiovasculaire et 458 décès toutes causes confondues.

Les résultats de la recherche indiquent que les personnes qui ont consommé des noix deux fois ou plus par semaine présentaient un risque de décès cardiaque réduit de 17 %, comparé à celles qui n'en mangeaient qu'une fois toutes les deux semaines. Ces estimations tiennent compte de facteurs annexes comme l'âge, le sexe, l'éducation, le tabagisme et le niveau d'activité physique. Selon les recommandations de l'European Society of Cardiology (ESC), 30 grammes de noix non salées par jour sont considérés comme l'une des caractéristiques d'une alimentation saine. D'après le Dr Mohammadifard, les noix fraîches crues représentent l'alternative la plus saine, « car les graisses insaturées peuvent s'oxyder dans les noix périmées, ce qui les rend nocives »

Pour en savoir plus

Manger des noix diminue le risque de cancer et maladies du cœur

Article de Futura avec Relaxnews, publié le 21/07/2013

Les noix seraient un aliment excellent pour la santé. Des scientifiques viennent en effet de montrer que leur consommation, plus encore que celle des autres fruits à coque dure, diminuait le risque de maladies cardiovasculaires et de cancer, et plus généralement la mortalité.

Une étude longitudinale à laquelle ont participé 7.000 Espagnols de plus de 50 ans a montré que les personnes qui mangeaient toutes sortes de noix (noisettes, noix de cajou, du Brésil, etc.) plus de trois fois par semaine réduisaient leur risque de maladies cardiovasculaires et de cancer par rapport aux personnes qui n'en mangeaient pas du tout.

Manger des noix réduirait le risque de mortalité. Il ne faut pas s'en priver. © Zoonabar, Flickr, CC by sa 2.0

Les amateurs de fruits à coque avaient aussi des indices de masse corporelle plus bas et une taille plus fine, étaient plus sportifs et moins susceptibles de fumer. Leur alimentation était aussi plus équilibrée, avec plus de fruits, de légumes et de poisson, que les personnes peu friandes de ces fruits.

En outre, les mangeurs de fruits à coque montraient un risque moindre de diabète de type 2 et d'hypertension. Au final, leur risque de mortalité était plus bas à 39 %, alors que les amateurs de noix en particulier avaient un risque encore plus réduit de 45 %. Ces résultats viennent d'être publiés dans la revue BMC Medicine.

Les fruits à coque, et particulièrement les noix, réduisent le risque d'apparition de certaines maladies parmi les plus mortelles, comme les maladies cardiovasculaires et le cancer. © IainBuchanan, Flickr, cc by 2.0

Les noix, un aliment anticancer et bon pour le cœur

Les individus qui en mangeaient plus de trois portions (chacune étant équivalente à 28 g) par semaine, réduisaient leur risque de mourir d'une maladie cardiovasculaire de 55 % et de cancer de 40 %. 

« On ne sait pas exactement comment les noix empêchent de mourir prématurément, ni pourquoi elles seraient meilleures pour la santé que les autres types de noix, a expliqué l'auteur de l'étude Jordi Salas-Salvadó, de l'université Rovira i Virgili de Tarragone (Espagne). Le fruit du noyer est très riche en acide alpha-linoléique et en composés chimiques organiques (surtout présents dans sa peau) aux effets bénéfiques pour la santé, tout comme les fibres et les minéraux (calcium, magnésium et potassium) qu'il renferme. »

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Le premier tissu cardiaque synthétique et fonctionnel imprimé en 3D  Des chercheurs de l’université d'Harvard, aux États-Unis, ont créé un tissu cardiaque humain intégrant une puce associée à des capteurs. Imprimé en 3D, l’ensemble permet de simuler des dysfonctionnements et d’analyser l’efficacité et les conséquences d’un traitement médical sur la durée.