Admiré pour sa longévité exceptionnelle et sa résistancerésistance aux cancerscancers, le rat-taupe nurat-taupe nu (Heterocephalus glaber) est aussi très célèbre pour sa laideur. Il peut vivre plus de 30 ans en captivité, ce qui est phénoménal pour un rongeurrongeur, sachant qu'une souris vit typiquement 4 ans. Il vit dans les désertsdéserts d'Afrique de l'est (Somalie, Kenya, Éthiopie).

Adapté à sa vie dans les galeries, le rat-taupe nu est presque aveugle, mais son odoratodorat et son ouïe sont très développés. Il mesure de 8 à 10 cm de long pour 30 à 35 g. Les reines et les mâles reproducteurs sont plus gros que les autres. En effet, le rat-taupe nu a la particularité d'être le seul mammifèremammifère connu dont la vie sociale fonctionne en colonie, comme les fourmisfourmis ou les abeilles. Celle-ci comprend 75 à 80 individus. Les ouvriers sont stériles. Les plus petits d'entre eux s'occupent de creuser les galeries et de chercher de la nourriture, les plus gros de défendre la colonie.

En plus de résister aux cancers, le rat-taupe nu supporte de longues périodes de famine et survit dans un environnement raréfié en oxygèneoxygène grâce à un métabolismemétabolisme très lent. Il peut même passer dix-huit minutes dans un airair dépourvu totalement d'oxygène. Sa peau rose et translucidetranslucide sans poils, peu agréable à regarder, est dépourvue de neurotransmetteursneurotransmetteurs, ce qui le rend insensible à la douleurdouleur.

Le rat-taupe nu est la proie de ses prédateurs naturels, les serpents et les rapacesrapaces, mais n'est pas menacé.

© John Trainor CC by 2.0