Planète

Le marabout d'Afrique, un mélange entre vautour et cigogne

Diaporama - Les animaux qui font peur
PhotoClassé sous :animaux , zoologie , espèce
Le marabout d'Afrique, un mélange entre vautour et cigogne
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Étrange mélange entre un vautour, avec son crâne rouge dégarni tacheté de noir, et une cigogne avec ses longues pattes effilées, le marabout d'Afrique (Leptoptilos crumenifer) est un oiseau tropical échassier d'Afrique subsaharienne. Il vit en colonie dans les zones humides ou semi-arides, où il construit des nids dans les arbres. Le nom marabout dérive du mot arabe murãbit, qui désigne un homme saint. Il existe en Asie du Sud deux autres espèces du même genre.

Le marabout est un oiseau imposant, mesurant jusqu'à 1,50 m de haut, pour 2,50 m d'envergure. Les mâles sont reconnaissables par la présence d'un sac gulaire rose (une poche sur la gorge). Le plumage sur le dos et les ailes est noir, tandis que le ventre est blanc. La tête et le cou sont dépourvus de plumes. Contrairement à la majorité des oiseaux échassiers, il rentre le cou dans les épaules quand il vole.

Comme les vautours, l'absence de plumes est une adaptation à leur mode de vie de charognards, pour éviter de se salir avec le sang des cadavres. Il partage d'ailleurs volontiers son festin avec les vautours et les hyènes. Mal-aimé à cause de ce comportement et de son physique peu avantageux, le marabout joue pourtant un rôle vital pour l'écosystème en nettoyant les carcasses, évitant ainsi la propagation de pathogènes due à la viande putride. Il se nourrit également de grenouilles, de petits oiseaux, d'insectes, de lézards et de rongeurs. Opportuniste, il est attiré par les feux de brousse. Il en profite pour attraper les petits animaux en fuite.

© Charles J Sharp CC by-sa 4.0