La violette de Toulouse est aussi connue en tant que bonbon. © Brat Pict, Fotolia

Planète

D'où vient la violette de Toulouse ?

Question/RéponseClassé sous :Culture , violette de Toulouse , toulouse

La violette de Toulouse est aujourd'hui l'emblème de la « ville rose », capitale du département de la Haute-Garonne en France. Pourtant, cela n'a pas toujours été le cas. Cette fleur doit sa survie dans la ville rose à quelques passionnés.

L'histoire de la violette de Toulouse reste méconnue. La fleur au parfum sucré serait apparue dans des cultures au nord de Toulouse, en 1854. Elle devient alors le gagne-pain de plus de 600 producteurs. Exportée dans toute l'Europe, elle connaît ses heures de gloire jusqu'aux années 1950. Après un hiver 1956 très rigoureux et alors que la culture de la violette est en crise, les producteurs disparaissent peu à peu. Ce n'est qu'en 1985 que la culture de la violette est relancée, grâce à Adrien Roucolle, un ingénieur agronome. Un conservatoire des plantes est mis en place. Il sera suivi, en 1993, par la création de l'association Terre de Violettes. Cette union d'industriels, de producteurs et de passionnés a travaillé telle une agence de communication pour redorer l'image de la violette. Cette année, en 2019, la ville de Toulouse et l'association Les amis de la Violette organisent le XIIe Congrès International de la Violette. Son parfum est recherché, elle est bien sûr vendue en bouquet, la création de bonbons et les fleurs cristallisées participent à sa notoriété.

La violette de Toulouse se différencie des autres variétés de violette par ses fleurs doubles aux nombreux pétales. © St Sever 40, CC by-sa 3.0

Qu'est-ce que la violette de Toulouse ?

Aujourd'hui, « violette de Toulouse » est une appellation à part entière. En réalité, cette fleur appartient à la famille des « parmensis », les violettes de Parme. Avec des feuilles luisantes et cordiformes (c'est-à-dire en forme de cœur), elle forme des fleurs doubles entre octobre et mars. La plante vivace pousse généralement en touffes. Parfumée, la violette de Toulouse ne fait pas de graines, elle est donc multipliée par bouturages à partir des stolons (ramifications). Elle se plaît à l'ombre, dans une terre légère et résiste bien au froid jusqu'au -5 °C.

Le saviez-vous ?

  • Chaque année, début février, la ville de Toulouse organise la Fête de la Violette. La place du Capitole accueille alors des violettes sous toutes les formes : fleurs fraîches, parfum, bouquet, plants, bonbons...
  • Dans le langage des fleurs, la violette symbolise l'amour secret, l'amour timide et discret.
  • Dans la Rome antique, la violette était une fleur funéraire.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi