Planète

Le département de la Haute-Garonne et Toulouse

Dossier - Tourisme en Haute-Garonne
DossierClassé sous :géographie , Garonne , Haute-Garonne

Issu d’une partie du Languedoc, en contact avec l’Espagne, le département de la Haute-Garonne est un lieu stratégique depuis l’Antiquité, pourvu de nombreux vestiges romains, notamment à Saint-Bertrand-de-Comminges. Les Pyrénées avec Luchon, les routes de Saint-Jacques-de-Compostelle ou encore Toulouse, la ville rose, n’attendent que vous. Partez à la découverte de la Haute-Garonne et ses merveilles dans ce dossier.

  
DossiersTourisme en Haute-Garonne
 

Devant son nom au fleuve qui le traverse, la Garonne, le département de la Haute-Garonne possède comme chef-lieu Toulouse, la ville rose. Le département est constitué de diverses parties du Languedoc et de la Gascogne. Son sous-sol regorge de grottes et de gouffres. Il est ainsi possible d'y découvrir des grottes pariétales révélant tout l'art rupestre des Pyrénées, dont la grotte d'Aurignac.

Le Capitole à Toulouse et la place du même nom. Il s’agit d’un lieu incontournable du tourisme en Haute-Garonne. On distingue au sol la croix conçue par Raymond Moretti. © Blieusong, Flickr, CC by-sa 2.0

La Garonne traverse le département. Elle se forme au Val d'Aran, dans les Pyrénées espagnoles. Sa source principale se trouverait dans le massif de la Maladeta, en Aragon, puis elle tombe dans le Trou du Toro pour rejoindre sa vallée par une résurgence, aux Uelhs de Joeu. Le fleuve se dirige ensuite vers le nord, entre en France au Pont-du-Roy à Fos, reçoit la Pique, qui descend des massifs de Luchon, puis quitte les Pyrénées après Saint-Bertrand-de-Comminges. Enfin, elle se dirige vers le nord-est en une large vallée. En Haute-Garonne, le fleuve traverse en particulier les villes de Blagnac, Montréjeau, Muret, Saint-Gaudens et Toulouse.

Par le passé, le département a connu un certain essor agricole grâce à la culture du blé et du pastel. Aujourd'hui, l'activité économique de la Haute-Garonne est tournée vers les secteurs aéronautique et spatial. On y trouve notamment des sites d'Airbus (avec l'assemblage de l'A380), du Cnes et d'EADS.

Toulouse, la capitale de la Haute-Garonne

La ville de Toulouse, chantée par Claude Nougaro doit son surnom de ville rose à la brique utilisée pour de nombreux bâtiments. Le matériau a été introduit par les Romains au Ier siècle avant J.-C. Ce choix provient de l'absence de grandes quantités de pierre de taille dans les environs de Toulouse.

L’église des Jacobins à Toulouse fait partie de l’ensemble conventionnel des Jacobins de Toulouse, l’un des plus beaux ensembles gothiques du Languedoc. © Éric Pouhier, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.5
 

L’église des Jacobins à Toulouse fait partie de l’ensemble conventionnel des Jacobins de Toulouse, l’un des plus beaux ensembles gothiques du Languedoc. © Éric Pouhier, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.5

Parmi les nombreux monuments à découvrir dans la ville, citons l'église des Jacobins, le Capitole (où se situent les locaux de la mairie) ou encore la place Wilson, dont les bâtiments en brique entourent un parc arboré. Le promeneur pourra aussi flâner le long des berges de la Garonne.

Le patrimoine historique n'est pas le seul à l'honneur à Toulouse. Il est aussi possible de visiter la Cité de l'espace, les sites d'Airbus comme les chaînes de montage de l'Airbus A380, ou encore le Musée d'art moderne et contemporain.

La Haute-Garonne en quelques chiffres

D'une population totale d'environ 1.243.000 habitants (en 2010) pour une superficie de 6.309 km2, le département de la Haute-Garonne est partagé en :

  • 3 arrondissements ;
  • 10 circonscriptions législatives ;
  • 53 cantons ;
  • 28 intercommunalités ;
  • 589 communes.
Blason du département de la Haute-Garonne. La croix, dite de Toulouse, figure sur le blason du Languedoc. © Spedona, Wikimedia Commons, GNU 1.2