Sciences

Dossier : tour d'horizon du département de la Vienne

ActualitéClassé sous :Vie du site , vienne , tourisme dans la Vienne

Découvrez le dossier Tourisme dans la Vienne. Le département de la Vienne a été créé à partir d'une portion de la province du Poitou et d'une partie de l'Anjou avec le rattachement du sud du Saumurois. Rendez-vous à Poitiers, bien sûr, mais aussi dans la seule réserve naturelle du département : le Pinail, en passant par l'Acadie.

Un petit tour dans la Vienne. © Flickr CC

 

Le tourisme dans la Vienne se fait à travers son histoire, sa culture, sa faune et sa flore. Localisé dans la région Poitou-Charentes, le département de la Vienne émerveillera petits et grands.

 

La Vienne est le département le plus étendu de la région Poitou-Charentes et le 16e plus grand département de la France métropolitaine. Bien que moyennement peuplé, il fait preuve d'un dynamisme certain et d'une forte vitalité économique grâce à son chef-lieu Poitiers, sur l'axe Paris-Espagne.

 

La ville de Poitiers, chef-lieu du département de la Vienne, regorge de trésors architecturaux et de monuments et objets chargés d'histoire.

 

Entre le baptistère Saint-Jean, la tour de Vouneuil et le dolmen de la « Pierre levée », près de 4 millénaires nous séparent. Au plus grand plaisir du promeneur curieux avide de connaissances historiques, géographiques et religieuses.

 

Intrigues, batailles et pouvoir, l'ordre des Templiers fascine autant qu'il dérange. Placée entre l'Église et la royauté, cette troisième puissance bouleverse les codes établis. 

 

La réserve naturelle du Pinail, ou « Petite Forêt », a été fondée en 1980 dans le but de sauvegarder la biodiversité des lieux. D'une superficie d'environ 135 hectares, la réserve est le seul parc national de la Vienne.

 

Le Futuroscope de Poitiers a soufflé en 2012 sa vingt-cinquième bougie. Deuxième parc de loisirs français, le Futuroscope emporte le visiteur dans les étoiles.

 

Premier « nettoyage ethnique » avant l'apparition du mot au XXe siècle, les Acadiens, habitants du nord-est du Canada, furent chassés de leur territoire pour raisons coloniales, économiques et culturelles.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi