Étrangeté du vivant : ce poisson peut survivre plusieurs jours hors de l'eau

Classé sous :poisson , espèce invasible , Chine

Un poisson qui peut respirer de l'air, ça semble contre-intuitif. Pourtant les poissons à tête de serpent (la famille de Channidae) en sont tout à fait capables. Ils peuvent même survivre plusieurs jours hors de l'eau, si l'humidité est suffisante, et franchir des obstacles et coloniser de nouveaux cours d'eau. Prenons l'exemple du poisson à tête de serpent du Nord, ou Channa argus. Ce gros prédateur à la tête aplatie et aux écailles qui imitent à la perfection celles d'un serpent vit entre la Sibérie, la Corée et la Chine. Il supporte de grandes variations de température d'eau, entre 0 et 30 °C, et des eaux très faiblement oxygénées. En effet, en plus des branchies comme tous les poissonsChanna argus possède un organe supplémentaire, proche des poumons, qui lui permet d'aspirer l'oxygène de l'air lorsque l'eau en est trop appauvrie. Et dans les cas les plus extrêmes, il peut rester plusieurs jours hors de l'eau pour conquérir de nouveaux milieux.

La famille des Channidae est considérée comme invasive quand elle se retrouve dans un environnement qui n'est pas le sien à l'origine. Le poisson à tête de serpent du Nord est ainsi considéré comme invasif aux États-Unis et au Canada. Particulièrement vorace, il exerce une pression néfaste sur les populations de poissons, d'oiseaux, d'amphibiens et de crustacés indigènes dont il se nourrit. C'est aussi un concurrent de taille pour les autres prédateurs. De plus, les femelles sont très prolifiques. Au printemps, elles peuvent frayer jusqu'à cinq fois, à raison de 20.000 à 50.000 œufs par ponte, cela fait plus de 100.000 œufs par an ! 

Un poisson serpent de la famille des Channidae. © FedBul, Adobe Stock