Au zoo de Saint-Louis dans le Missouri (États-Unis), un python royal femelle défie les lois de la nature. Le 23 juillet dernier, elle a pondu sept œufs. Ce qui n'aurait rien d'exceptionnel si elle était régulièrement en contact avec des mâles. Mais cela fait 15 ans qu'elle n'a pas croisé l'ombre d'un partenaire masculin !

Chez les pythons royaux, la reproduction est possible de trois façons. Par reproduction sexuelle classique, avec un mâle et une femelle. Par parthénogenèse facultative, où la femelle conçoit une progéniture à partir de ses seuls gamètesgamètes. Une forme de clonageclonage. La femelle peut également stocker du spermesperme, et se féconder plusieurs années après l'accouplementaccouplement. Ce sont ces deux dernières explications qui pourraient convenir à l'événement. Bien qu'aucun python royal n'ait conservé de sperme durant plus de sept ans, selon Mark Wanner, directeur de l'herpétologieherpétologie au zoo de Saint-Louis, dont les propos sont rapportés par Ouest-France.

Si cela se révèle exact, ce python royal femelle détiendrait un second record. Le premier étant celui de la longévité, qui se situe vers 30 ans pour cette espèceespèce. Ainsi, à 62 ans, elle est le plus vieux python royal observé dans un zoo. Le dernier record s'établissant à 47 ans.