Planète

Pisciculture

DéfinitionClassé sous :développement durable , zoologie , aquaculture
Bassins piscicoles d’une pisciculture d’eau douce. © Harrieta171, Wikimedia CC by-sa 3.0

La pisciculture est une des branches de l'aquaculture. Spécialisée dans l'élevage de poissons, la pisciculture se fait en eau douce comme en mer, dans des enceintes en dur (bassins) ou dans des cages flottantes.

Principe de la pisciculture

L'élevage piscicole de plus d'une vingtaine d'espèces est actuellement maîtrisé. C'est le cas de la daurade, du turbot, du saumon, de l'esturgeon (pour le caviar)...

D'autres espèces, comme le thon, ne sont pas réellement élevées, mais engraissées. En effet, on ne maîtrise pas les techniques de contrôle de la reproduction de ces espèces. Des individus sauvages sont donc capturés en pleine mer puis sont rassemblés dans des cages pour être engraissés avant d'être réellement pêchés.

La pisciculture est une technique ancienne qui fut notamment très employée au Moyen Âge pour fournir du poisson aux religieux et à la population européenne pour le Vendredi saint.

Actuellement, la pisciculture est envisagée comme l'un des moyens de répondre à la demande importante en poisson des consommateurs, tout en évitant la surpêche et l'épuisement des ressources halieutiques.

Les inconvénients de la pisciculture

Toutefois, la pisciculture présente, comme tous types d'élevage intensif, un certain nombre d'inconvénients : développement accru de pathologies, pollution (concentration des excréments, des pathogènes, des produits sanitaires, etc.), évasion d'individus (espèce invasive, pollution génétique)...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi