Dès l’arrivée des beaux jours, les moustiques communs ou tigres font leur apparition. Rien de plus désagréable que de se faire piquer lors d’une promenade, d’un repas ou d’une séance de jardinage. La solution pour faire fuir ces insectes piqueurs se trouve peut-être dans le jardin ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Moustique-tigre : quatre conseils pour se protéger À l'arrivée de l’été, les piqûres de moustiques font leur apparition. Si elles sont en majoritnull

Certaines odeurs de plantes sont reconnues pour chasser les moustiques, piqueurs et suceurs de sang. Ils ont effectivement horreur de tous les subtils effluves citronnés. Faisons un tour d'horizon des plantes anti-moustiques à cultiver au jardin, en bordure de terrasse, en rebords de fenêtre, en pot ou en jardinière pour éviter les invasions estivales.

Des plantes anti-moustiques efficaces : les géraniums

Certaines variétés de géraniums odorants dégagent une forte odeur citronnée, elles font partie des plantes anti-moustiques. Des variétés comme 'Mosquitaway Eva' et 'Mosquitaway Lizzie' portent des petites fleurs bicolores rose et blanche d'avril à octobre. Elles ont la particularité de diffuser une odeur étonnante de citron.

Le pélargonium 'Dr Levington' est aussi un répulsif naturel. Ses petites fleurs contrastent avec un feuillage vert qui, une fois frotté, exhale des fragrances de citronnelle qui permettent de se débarrasser des moustiquesmoustiques.

Le géranium Rosat (Pelargonium graveolens), dont les propriétés répulsives contre ces hôtes importuns sont reconnues, et le géranium citronnelle (Pelargonium citronellum) peuvent aussi être plantés dans un coin du jardin. En forme de buisson, ces plantes anti-moustiques se cultivent sans entretien et fleurissent de mars à septembre.

Feuillage aux fragrances de citronnelle du pélargonium 'Dr Levington'. © S.Chaillot
Feuillage aux fragrances de citronnelle du pélargonium 'Dr Levington'. © S.Chaillot

Le souci, l'anti-moustique sans soucis

Petites fleurs jaunes ou oranges qui fleurissent du printemps jusqu'à l'automneautomne, que l'on cultive dans le potager, le jardin ou en pot sur un balcon-terrasse, les soucis (Calendula officinalis) ne sont pas les meilleurs amis des moustiques. Ils contiennent de la pyréthrine, ingrédient de base pour la fabrication de répulsifs industriels. En effet, leur odeur désagréable favorise l'éloignement des insectesinsectes.

Les plantes aromatiques citronnées

En pot ou bien en pleine terre, cultivez la verveine citronnelle (Aloysia citrodora). Son feuillage allongé vert clair dégage un parfum de citron au moindre contact. On peut aussi sécher les feuilles et les placer dans un petit sac en toile afin de profiter de son parfum fraîcheur très longtemps à l'intérieur.

La citronnelle de JavaJava (Cymbopogon citratus) est la 2e plante aromatique très utilisée pour éloigner les moustiques. Simple à entretenir, elle est la plante anti-moustique, ingrédient principal des huiles essentielles efficaces pour tenir ces insectes à distance et soulager les démangeaisonsdémangeaisons dues aux piqûres.

La mélisse officinale, quant à elle, développe un feuillage vert qui exhale un doux parfum de citron, au simple toucher. Résistante, vous pourrez la conserver en place de nombreuses années.

Les menthes (Mentha), dont la poivrée, sont très parfumées et si vous avez la malchance d'avoir été piqué par un moustique, frottez des feuilles sur la piqûre pour calmer instantanément les démangeaisons. Cultivée dans un pot, un bac ou dans un massif, elle deviendra un véritable répulsif naturel.

Cultivez la menthe poivrée aux 4 coins du jardin. © S.Chaillot
Cultivez la menthe poivrée aux 4 coins du jardin. © S.Chaillot

Vous ne le soupçonnez pas un instant mais les moustiques n'apprécient guère le basilic (Ocimum basilicum), dont le basilicbasilic citronné qui offre un puissant parfum d'agrume. En région froide, prenez soin de le rendre pour l'hiverner.

Concernant les aromatiquesaromatiques, évitez de laisser les floraisons s'installer. Seuls les feuillages, et notamment leurs odeurs, font fuir les moustiques. Les floraisons risquent d'épuiser les pieds. Coupez donc les tiges qui vont fleurir afin d'obtenir de nouvelles tiges ramifiées.

La lavande

Cultivez-la partout afin de profiter de son parfum qui vous rappellera le Sud et vous protégera des attaques de moustiques car ils n'apprécient guère son odeur. Autre avantage, la lavandelavande attire de nombreux pollinisateurs, si importants au jardin.

Voir aussi

La pollinisation : un service écologique gratuit

Où installer ces plantes anti-moustiques ?

Pour être 100 % efficaces et former des barrières naturelles contre les moustiques, cultivez les plantes anti-moustiques à proximité de la terrasse, sur le rebord d'une fenêtre ou sur les lieux de passage. Un simple froissement des feuillages et fleurs va laisser flotter ces fragrances citronnées, si agréables.

Le saviez-vous ?

Certaines de ces plantes comme la citronnelle, le basilic, le géranium et bien d’autres qui produisent des molécules de citronellol, géraniol ou citronellal sont les ingrédients de base pour fabriquer des huiles essentielles, aux pouvoirs répulsifs et calmants.

Pense-bête anti-moustiques

En été, évitez de laisser de l'eau stagnante dans les soucoupes des végétaux car ces endroits sont prisés pour la reproduction des larveslarves de moustiques. Moins il y aura de point d'humidité dans votre jardin ou sur votre balcon-terrasse, moins vous aurez de risques d'être envahis tout l'été.