La lavande, une plante utile en cuisine et en médecine. © Phovoir

Santé

Lavande

DéfinitionClassé sous :médecine , botanique , nervosité

La lavande est un petit arbrisseau qui adopte la forme d'un buisson. De la famille des lamiacées comme le lamier blanc, cette plante originaire du pourtour méditerranéen peut atteindre 60 centimètres de haut. Les rameaux en sont dressés, très ramifiés et touffus, avec des feuilles étroites de couleur vert cendré. Les fleurs pour leur part, se regroupent dans un épi terminal et donnent à la lavande sa couleur caractéristique et son parfum agréable. Le fruit est composé d'une unique graine noirâtre. C'est donc un akène.

Les fleurs sont récoltées avant que la floraison ne se termine, en juillet et en août. Mises à sécher, puis réduites en poudre, elles sont utilisées en gélules ou en infusions. Distillées, elles fournissent une huile essentielle appelée essence de lavande. Celle-ci entre dans la composition de pommades, de crèmes, de gels ou d'eaux parfumées.

De la lavande pour calmer la nervosité

La lavande soulagerait les troubles légers du sommeil ou la nervosité. Pour cela, elle est recommandée en infusion, à raison de 5 g de fleurs pour 1 litre d'eau, à prendre notamment avant de se coucher. En gélules, la lavande est indiquée contre le manque d'appétit ou les problèmes intestinaux.

Sous forme d'alcoolat, obtenu par macération de feuilles de lavande dans l'alcool, elle serait efficace contre les infections cutanées bénignes et les piqûres d’insectes. Deux ou trois applications par jour sont recommandées. L'huile essentielle de lavande en revanche, ne doit être utilisée que sur prescription médicale. Outre de puissantes propriétés antimicrobiennes et antiseptiques, elle possèderait également des effets hypotenseurs. À haute dose, cependant elle peut être neurotoxique.

Enfin la lavande est largement utilisée en cosmétologie, comme additif parfumé dans l'eau de Cologne, par exemple. À la maison, ses fleurs sèches peuvent servir à parfumer le linge et éloigner les mites. Et pour les gourmets, la lavande fera partie intégrante d'une recette de pâtisserie ou de confiture !

Source :

  • Phytothérapie, la santé par les plantes, Vidal Éditeur
  • Plantes médicinales, Gründ
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourrez régulièrement à la phytothérapie.