La valériane est connue pour lutter contre les troubles du sommeil. © behewa, Fotolia

Santé

La phytothérapie : est-ce la solution contre les troubles du sommeil ?

Question/RéponseClassé sous :Sommeil , plantes , trouble du sommeil

Plutôt que de prendre des médicaments pour dormir, si vous essayiez la phytothérapie ? Une tisane pour le soir, des compléments alimentaires : découvrez quatre plantes connues pour vous aider à passer une bonne nuit.

L'insomnie et autres troubles du sommeil sont très pénibles à vivre. Si la phytothérapie (l'utilisation de plantes) ne suffit pas toujours à régler le problème, elle peut aider à trouver le sommeil. Les plantes ont pour avantage de vous calmer, sans les effets secondaires des médicaments. Vous pouvez les prendre sous forme de compléments (gélules, comprimés...) ou d'infusions, parfois mélangées à d'autres plantes. Il peut être profitable également d'associer à la phytothérapie une séance de relaxation ou de yoga. Mais si le trouble ne cède pas, demandez conseil à un médecin. Lui seul pourra vous prescrire un traitement adapté.

La valériane

La valériane est une plante médicinale sédative connue pour lutter contre les troubles du sommeil. On utilise ses racines séchées pour préparer des poudres. En 2002, une étude sur 202 personnes souffrant d'insomnie a trouvé que la prise de 600 mg par jour d'extrait de valériane était aussi efficace qu'un anxiolytique à base d'oxazépam (10 mg).

La mélisse

La mélisse (Melissa officinalis) est également un remède traditionnel utilisé contre l'insomnie, que vous pouvez associer à la valériane précédemment citée. En 2011, une étude pilote a testé l'effet d'un extrait de mélisse pendant 15 jours sur 20 patients souffrant d'anxiété et de troubles du sommeil. Tous les patients ont vu leurs symptômes d'insomnie s'améliorer, avec une amélioration importante chez 85 % d'entre eux (17/20).

Le houblon

L'extrait de houblon Humulus lupulus est aussi utilisé en médecine chinoise contre l'insomnie. Il est souvent combiné à d'autres plantes : valériane, passiflore, mélisse. Ainsi, en 2000, une petite étude a testé une association de valériane avec du houblon chez 30 patients souffrant d'insomnie légère à modérée. Au bout de deux semaines, une amélioration a été notée.

La passiflore

La passiflore officinale (Passiflora incarnata) est souvent utilisée en combinaison avec d'autres plantes. En 2017, une étude mexicaine sur des rats a trouvé que les extraits de passiflore augmentent la durée du sommeil. Les essais cliniques de bonne qualité sur l'homme manquent un peu.

Sources : Phytothérapie, la santé par les plantes, Vidal, Guide pratique des compléments alimentaires (B. Karleskind) et Sélection Reader's Digest, 2010.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

L'étonnant sommeil des autruches  Les autruches ont leur façon bien à elle de dormir. On n'observe pas l'alternance classique de longues phases bien marquées. Des périodes courtes d’éveil (wake), de sommeil profond (SWS) et paradoxal (REM) s’enchaînent. © Lesku et al., Plos One