Une gélule contient un principe actif à avaler par voie orale. © adragan, Adobe Stock
Santé

Gélule

DéfinitionClassé sous :médicaments , gelule , forme galénique

Une gélule est une capsule à enveloppe dure ou souple qui désigne la forme galénique de certains médicaments ou compléments alimentaires. Composée de deux parties cylindriques qui s'emboîtent, elle contient le principe actif à l'intérieur sous forme de poudre -- il est possible d'y mettre des liquides mais incorporés dans un substrat absorbant. Une fois dans l'estomac, l'enveloppe est désagrégée par l'eau et les sucs digestifs, puis libère son contenu dans l'organisme.

De quoi sont faites les gélules ?

Les gélules sont, pour la plupart, fabriquées avec de la gélatine issue d'os de bœuf, de la peau de porc ou de poisson. Certains fabricants proposent toutefois des gélules végétales à base de HPMC (hydroxypropyl méthylcellulose) ou plus rarement, de polysaccharides issus de la fermentation de tapioca. L'enveloppe contient aussi parfois divers additifs : colorants, opacifiants, traitements antibactériens, lubrifiants, vernis gastrorésistants, etc.

Les gélules courantes mesurent entre 21,7 et 25,3 mmm, et pèsent entre 96 et 130 mg vides. Peu chères à fabriquer et facilement personnalisables (logo, couleur...), les gélules sont l'une des formes galéniques les plus utilisées dans l'industrie pharmaceutique et pour les produits bien-être.

Peut-on ouvrir les gélules pour prendre un médicament ?

Il est possible d'ouvrir la gélule pour avaler le médicament, sauf pour les gélules dites à libération prolongée, conçues pour libérer le produit actif de façon continue pendant plusieurs heures (ex : Lasilix® retard) ou les formes gastrorésistantes qui protègent le principe actif de l'acidité gastrique et limitent l'irritation de l'estomac.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Contrefaçon : gare aux médicaments vendus sur Internet  La contrefaçon touche tous les secteurs, même celui des médicaments. Des copies imitent le nom et la forme des traitements existants mais ne contiennent pas de principe actif. Pire, certaines peuvent même être dangereuses. L’Institut de recherche anti-contrefaçon de médicaments (IRACM) nous en parle durant cette vidéo. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !