Maison

La bonne pratique de la balnéo

Dossier - La balnéothérapie à domicile
DossierClassé sous :Bâtiment , Maison , balnéo

-

Spa, sauna, hammam, douche hydrojet : il existe de nombreux appareils de balnéothérapie. Tour d'horizon dans ce dossier pour tout savoir de leurs bienfaits et mieux choisir votre balnéo à domicile.

  
DossiersLa balnéothérapie à domicile
 

Bain bouillonnant, hammam, sauna répondent à des rituels différents. Il importe d'en tenir compte pour en profiter pleinement et sans risque mais aussi, dans certains cas, pour conserver son matériel en bon état ! Conseils à suivre...

Pour une bonne pratique de la balnéo, respectez les durées de séances et les températures préconisées... © Carol Anne, Shutterstock

Les procédures diffèrent selon les types d'appareils. Qu'il s'agisse de la fréquence et de la durée des séances, des températures d'utilisation, des gestes à accomplir. Sans oublier les restrictions d'emploi de produits destinés aux soins du corps comme à l'entretien courant. 

Baignoire et spa : les précautions d’usage

Il n'existe pas de règles bien définies à la pratique du bain bouillonnant, seulement des recommandations d'usage relevant du principe de précaution. Notamment à l'égard des femmes enceintes, des personnes hypertendues, des diabétiques... La prudence est également de mise pour les enfants, particulièrement sensibles à l'eau chaude. Pour le reste, à chacun de déterminer sa fréquence d'utilisation (journalière ou plus espacée) en fonction de ses habitudes de vie, de ses contingences familiales, de sa condition physique.

Meilleur moment : le soir, afin d'évacuer les tensions de la journée et de favoriser un bon sommeil

  • Baignoires et spas : les températures préconisées 

Baignoire : 32 °C (bain frais tonifiant), 37 °C (bain confort correspondant à la chaleur du corps), 38-39 °C (bain chaud lénifiant).

Spa : 35-37 °C en moyenne. En extérieur, par forte chaleur, on pourra se contenter d'une eau à 32-33 °C. 

Dans les deux cas, en intérieur, la pièce doit disposer d'une évacuation des buées efficace. Pour le spa, l'installation d'un déshumidificateur réchauffeur est recommandée (fonctionnement similaire à celui d'une PAC). Il peut être remplacé par une armoire de déshumidification, si local technique.

  • Baignoires et spas : durée des séances

Baignoire : 10 à 20 minutes. 

Spa : 15 à 40 minutes, en changeant plusieurs fois de place pour bénéficier des possibilités offertes par les différents postes de massage.

En général, plus l'eau est chaude, plus la séance doit être courte et le massage doux. Ce principe s'entend pour un usage courant, hors applications ciblées (voir tableau).

Exemple de programmes à visées thérapeutiques, utilisant la chromothérapie. D’après les conseils santé balnéo Victory
  • À faire ou ne pas faire

Il est conseillé de prendre une douche avant de plonger dans le bain et d'avoir à portée de main une serviette ou un peignoir. Garde à ne pas prendre froid au sortir de l'eau...

Sels et huiles de bain, produits de protection solaire et de maquillage sont à prohiber. Ils laissent des dépôts gras susceptibles d'obstruer le système d'injection. 

Les huiles essentielles ne doivent jamais êtres utilisées pures, au risque de causer des irritations de la peau et d'endommager la coque. Veillez à bien les mélanger avec l'eau avant de les incorporer au bain. À retenir, les fragrances élaborées à partir de laits en émulsion.  

La baignoire se vidange et se nettoie après chaque utilisation, le spa uniquement au moment d'en renouveler l'eau. Dans l'intervalle, le système d'assainissement automatique et les traitements chimiques se chargent de maintenir l'équilibre de l'eau et le matériel en bon état. Les cartouches filtrantes se nettoient toutes les trois à six semaines suivant la fréquentation ; leur remplacement intervient au bout de deux ans. Une utilisation familiale intensive peut néanmoins conduire à raccourcir ces délais. En cas d'encrassement dû à des dépôts de produits corporels, faites tremper le filtre à cartouches dans un récipient d'eau tiède contenant un « nettoyeur à filtre ». Il existe également des produits spécifiques pour éliminer les traces de calcaire. Une autre solution, préconisée par certains fabricants, consiste à immerger le filtre dans une solution composée de 10 volumes d'eau pour 1 volume d'acide chlorhydrique. Attention : les signes d'entartrage révèlent un pH élevé à corriger promptement.

L’entretien du filtre à cartouches du spa. Mettez le spa en mode attente et soulevez le couvercle du skimmer. Retirez la(ou les) cartouche(s) et nettoyez au jet de bas en haut avant de remonter le tout. © bullfrogspas.com

Pour l'entretien de la coque, exit les poudres et matières abrasives ou solvantées ! Employez toujours le type de crème ou de liquide nettoyant préconisé par le fabricant.

Le rituel du bain de vapeur : les précautions d’usage

À l'instar du bain bouillonnant, la vapeur qu'elle soit humide ou sèche connaît des contrindications pour les sujets à risque. Nous ne répèterons jamais assez qu'en cas de doute ou de santé délicate, la prudence commande de consulter d'abord son médecin. 

Évitez de prendre un repas avant un bain de vapeur ou bien mangez léger et attendez la digestion (risque de nausées, voire de vomissements). 

Prévoyez de quoi de vous hydrater (boisson à l'eau exclusivement !) afin de compenser ce que vous aurez perdu en suant. Contrairement à une idée répandue, le bain de vapeur n'aide pas à maigrir : il ne fait perdre que de l'eau. Les revendeurs prétendant le contraire vous mentent. Si l'objectif visé est de réduire les calories excédentaires, seule la pratique régulière du sauna infrarouge est en mesure de vous aider. Outre une bonne hygiène alimentaire...

L’ambiance est importante pour bien se délasser. Évitez les lumières blafardes ou agressives : l’éclairage tamisé de la cabine se suffit à lui-même. © DR
  • Sauna et hammam : quand et combien de temps ?

Il est préconisé une à deux séances de hammam par semaine, d'une durée de 45 à 60 minutes.  Le matin est mal choisi avant une journée active, sinon, torpeur assurée... Compte tenu de la profonde relaxation ressentie après un séjour dans cette chaleur humide, le soir est préférable. Les sportifs peuvent cependant utiliser le hammam une heure après un effort prolongé pour se détendre les muscles. 

En usage courant, les nordiques pratiquent le sauna une fois par semaine. La séance est généralement programmée le samedi, « sauna-day », mais tout autre jour peut convenir. Une personne entraînée peut toutefois s'offrir deux ou trois séances hebdomadaires. 

Le moment dépend du but recherché. S'il s'agit surtout de désintoxiquer l'organisme, peu importe l'heure. Un effet tonique par alternance de chaud et de froid apportera l'énergie nécessaire à une journée active, alors qu'une action relaxante et sédative se prévoit plutôt en soirée. 

La séance classique hebdomadaire dure entre 1 h 30 et 2 h. Elle se déroule en trois passages de 10 à 15 minutes, entrecoupés d'une douche ou d'un bain frais pour éliminer la sueur. Ensuite, on se sèche et l'on se repose quelques minutes dans une ambiance tempérée avant de retourner dans la cabine. La même procédure suit le dernier passage. 

Pour deux séances par semaine, on se limite à deux passages de 10 minutes maxi. Au-delà, on se contente d'un seul passage en cabine mais légèrement plus long. En fait, les statistiques révèlent que chaque habitué adapte plus ou moins consciemment sa pratique aux réactions de son corps.

  • Bain de vapeur : dans quelles conditions ?

Un bain de vapeur se prend nu ou, pour les personnes pudiques, seulement muni d'une serviette. Les vêtements gêneraient la sudation et poseraient des problèmes d'hygiène. Pour une même raison d'hygiène, il est indispensable de se doucher avant chaque séance. Savonnez-vous de la tête aux pieds afin de bien vous nettoyer, puis rincez-vous. Hammam et sauna ne sont pas des endroits où l'on fait sa toilette

Pensez aussi à enlever montre et bijoux : les objets métalliques conduisent la chaleur et risquent de brûler la peau.

Le bain de vapeur en 5 étapes. La dernière douche du hammam fournit l’occasion de s’offrir un gommage. Commencez par vous enduire le corps de savon noir : à base d’huile d’olive et riche en vitamine E, ce produit nettoie et nourrit la peau. Ensuite rincez-vous et frottez-vous au gant de crin pour éliminer les cellules mortes et permettre à votre épiderme de se régénérer en douceur. Les adeptes du sauna ont coutume, après le gant de crin, de s’appliquer des huiles essentielles tonifiantes. © Tylö