Cela vous intéressera aussi

Le terme d'acideacide chlorhydrique désigne une solution aqueusesolution aqueuse incolore de chlorure d'hydrogènehydrogène (HCl) composée d'ionsions hydronium, H3O+, et d'ions chlorure, Cl-. L'acide chlorhydrique est un monoacide fort qui se dissocie totalement dans l'eau.

Utilisation de l’acide chlorhydrique

Dans la vie de tous les jours, l'acide chlorhydrique peut servir à détartrer ou désinfecter des sanitaires. Mais, il est principalement utilisé dans l'industrie. Il sert par exemple à la fabrication des engrais ou au décapage des métauxmétaux. Il peut également être employé comme agent d'hydrolysehydrolyse, catalyseurcatalyseur ou réactifréactif analytique par les industries pharmaceutiques ou du secteur de la plasturgie, entre autres.

Synthèse de l’acide chlorhydrique

L'acide chlorhydrique peut être directement synthétisé par combustioncombustion de dichlore (Cl2) dans du dihydrogène (H2). Cependant, la principale origine de l'acide chlorhydrique reste la coproduction lors de réactions chimiques ou de combustions impliquant des composés chlorés.

Les dangers de l’exposition à l’acide chlorhydrique

L'acide chlorhydrique est particulièrement corrosif et toxique, tout comme l'acide sulfuriqueacide sulfurique. Il doit être manipulé avec précaution. Car à son contact des brûlures sévères peuvent apparaître. Son ingestioningestion peut provoquer des douleursdouleurs buccales, des vomissements parfois sanglants, des hémorragies digestives, des perforations œsophagiennes ou gastriquesgastriques, une détresse respiratoire et des insuffisances rénalesinsuffisances rénales ou encore un œdèmeœdème laryngé.

L'acide chlorhydrique de l'estomac

L'acide chlorhydrique est également secrété par des cellules de la muqueusemuqueuse de l'estomac. Mélangé au suc gastrique, il permet d'initier la digestiondigestion des protéinesprotéines.