Maison

Les types de hammams : hammam maçonné et hammam préfabriqué

Dossier - La balnéothérapie à domicile
DossierClassé sous :Bâtiment , Maison , balnéo

-

Spa, sauna, hammam, douche hydrojet : il existe de nombreux appareils de balnéothérapie. Tour d'horizon dans ce dossier pour tout savoir de leurs bienfaits et mieux choisir votre balnéo à domicile.

  
DossiersLa balnéothérapie à domicile
 

Le hammam excelle dans la détente et les soins du corps et prévient les pathologies hivernales... Comme le sauna, il obéit à des rituels et des conditions d'emploi spécifiques. Sur le marché, on trouve deux types de hammams : les hammams maçonnés et les hammams préfabriqués.

Pour les hammams, il existe de nombreuses possibilités d’agencement (plans carré, rectangulaire, pentagonal, hexagonal…) avec des sièges disposés face à face ou en angle (sur deux, trois ou quatre côtés). Les modules s’assemblent au moyen de fixations mécaniques et l’étanchéité des jonctions est renforcée au mastic silicone. La forme voûtée du toit sert à faire ruisseler la condensation sur les parois, ce qui permet en même temps de rafraîchir les sièges. Avec un plafond plat, les gouttelettes tomberaient sur les utilisateurs. Ref. Elysée. © Stelmakh Oxana, Shutterstock

Caractéristiques du hammam préfabriqué

Les hammams sont livrés avec porte en plexiglas ou verre sécurit (épaisseur 6 ou 8 mm), éclairages, système hydraulique, générateur de vapeur, organes de commande... le tout en éléments séparés. Les particuliers optent pour une capacité d'accueil de 2 à 7 places en moyenne, soit une surface au sol d'environ 1,50 à 4 m2. Mais on peut voir beaucoup plus grand, 20 places ou davantage... Moulés dans la masse et alignés sur le même plan, les sièges offrent un bon confort d'assise. Les prix oscillent entrent 3.000 et 12.000 €/TTC, suivant la taille du modèle et les options : parois vitrées, aromathérapie, chromothérapie, kit douche... isolation thermique, habillage et aménagement extérieurs.

La cabine peut s'adosser à un mur, se caler dans un angle de la pièce ou se poser en plein milieu. En plus d'un système de ventilation, le lieu doit comporter un sol imperméable, de préférence carrelé et convergeant vers un orifice d'écoulement (type receveur de plain-pied), une alimentation électrique et une arrivée d'eau froide.

Installation du hammam préfabriqué

L'assemblage du kit, dans son principe assez simple, s'effectue mécaniquement. Il faut toutefois étanchéifier les jonctions au mastic silicone et cela représente quelques mètres de joint à extruder. Quant à l'installation technique, elle est à réaliser de toutes pièces. Le travail réclame de sérieuses compétences en plomberie et électricité car le générateur et le reste de la machinerie se placent à l'extérieur de la cabine (voir schéma), dans un placard ou un local attenant bien aéré. Pour du matériel prêt à installer, il y a tout de même pas mal de boulot...

Principe d’installation d’un hammam préfabriqué. La hauteur sous plafond du local doit être adaptée à celle de la cabine (2 à 2,35 m) augmentée de l’encombrement nécessaire pour la gaine d’extraction, soit une quinzaine de centimètres à cause du coude. Le générateur se place toujours au-dessus du niveau des buses de vapeur, situées à 20 ou 30 cm du sol. © verre-et-quartz.fr

Caractéristiques du hammam maçonné

Une construction en maçonnerie traditionnelle est un gros chantier qu'il vaut mieux confier à des professionnels qualifiés (maçon, plombier, électricien). Outre la conception du plafond, en forme de voûte ou de dôme, une telle réalisation impose de bien dimensionner les volumes et les équipements techniques. Une alternative consiste à installer un système modulaire prêt à carreler ou à décorer d'un enduit étanche, type tadelakt. Il se compose d'éléments porteurs en polystyrène haute densité, revêtu d'un mortier spécial armé de fibre de verre. Un matériau composite présentant d'excellentes caractéristiques mécaniques et thermiques.

Les éléments, certains cintrables, sont disponibles en plusieurs dimensions standards ou sur mesure et assortis d'un grand choix d'accessoires : huisseries en alu ou inox, banquettes droites ou d'angle, sièges relax, fontaines... Leurs formes variées et le mode d'assemblage, à l'aide d'une colle spécifique et de bandes d'étanchéité, autorisent une grande liberté architecturale, pas seulement réservée à la construction de hammams.

Concept « Lux Eléments® » permettant la construction de cabines hammams à carreler. © hammampro.com

La structure se choisit avec ou sans panneau de sol. Les revendeurs spécialisés en matériel d'hydromassage fournissent, après étude du projet, les équipements techniques adéquats. L'investissement ? Le coût de la structure se calcule pièce par pièce en fonction de la nature et des dimensions de chaque module : panneaux de cloisons, éléments d'angle, linteau de porte, cadre dormant (en alu), plafond voûté ou coupole, etc.

Le kit de base comprend des banquettes sur un ou deux niveaux, le système d'écoulement (bonde, siphon), la colle d'assemblage et les bandes d'étanchéité. La porte vitrée, l'ensemble hydraulique (flexibles de raccordement, buses...), le générateur, le système de commande et le carrelage de finition sont à ajouter. Au total, la facture est assez salée mais la construction réellement personnalisée.