C’est grâce à sa structure, d’une part hydrophile et lipophobe et d’autre part hydrophobe et lipophile, que le savon peut laver et éliminer les taches de matières grasses.
Cela vous intéressera aussi

Composition chimique du savon

Si on le regarde de très près, on s'aperçoit que le savon est constitué de moléculesmolécules toutes en longueur.

À l'une de leurs extrémités, on trouve un groupement carboxylate (COO-). La structure de ce groupement est ronde et constitue ce que l'on peut appeler la « tête » de la molécule de savon. Elle est hydrophilehydrophile et lipophobe.

À l'autre extrémité, on trouve une chaîne hydrocarbonée (R) qui constitue la « queue » de la molécule. Celle-ci est hydrophobehydrophobe et lipophilelipophile.

La structure du savon, faite pour laver

Les vertus du savon, qu'il s'agisse de savon de Marseille ou de produit vaisselle, sont le résultat de la structure particulière de ses molécules. Mélangées à l'eau, celles-ci forment de petites boules, de telle sorte que leurs « queues » se retrouvent au centre, protégées par les « têtes » hydrophiles. Si le mélange est mis en présence de corps gras, les extrémités lipophiles des molécules de savon capturent et enferment les particules de graisse. Ensemble, elles forment un complexe nommé « micelle ».

Les parties hydrophiles des molécules de savon fragilisent les liaisons entre les taches et le support, ce qui fait que les taches s'en décrochent. Au cours du processus, les particules de graisse sont, en quelque sorte, devenues hydrophiles et elles peuvent donc être emportées par l'eau au cours du rinçage.