Sciences

Entre hydrophile et hydrophobe, son coeur balance

ActualitéClassé sous :physique , hydrophile , hydrophobe

En fonction de sa structure chimique, un corps repousse ou absorbe les liquides, mais il ne peut normalement faire les deux. Or une équipe des Bell Labs de Lucent Technologies et de l'Université de Pennsylvanie a mis au point un matériau capable de passer d'un comportement hydrophobe à un état hydrophile sur demande.

Ce matériau est composé de sortes de clous, hérissés sur une base de silicium. Chacun d'entre eux est recouvert d'un polymère hydrophobe et possède un diamètre équivalent à un trois centièmes de celui d'un cheveu humain et une hauteur d'environ 62 micromètres. Au contact d'un liquide (eau, alcool, etc.), la construction reste parfaitement imperméable : les gouttes, plus grosses que l'espace libre entre les clous, demeurent intactes et glissent sur la surface. Toutefois, si l'on applique un courant électrique au silicium, le champ généré "aspire" le liquide dans les interstices, transformant le matériau en éponge.

Selon les chercheurs, les débouchés de cette innovation aux propriétés d'absorption modifiables par l'électricité pourraient être nombreux, du traitement des coques de bateaux à l'élaboration de commutateurs pour réseaux optiques.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi