La Lenovo Chromebook IdeaPad Duet nous a agréablement surpris par sa polyvalence. © Lenovo
Tech

Notre test du Lenovo Chromebook IdeaPad Duet : une tablette hybride complète et pertinente

ActualitéClassé sous :Test de PC portable , tablette , lenovo

À la fois Chromebook à clavier détachable et tablette 10 pouces, l'IdeaPad Duet associe les avantages de ces deux plateformes et s'avère être une solution polyvalente et bien pensée pour qui cherche un appareil nomade d'appoint pour travailler et se distraire.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] En 2050, nous travaillerons avec des ordinateurs transparents  Nous sommes aujourd'hui rivés à nos écrans, mais demain, la réalité augmentée et la puissance des ordinateurs nous libéreront de nos postes de travail, grâce à des écrans transparents ou virtuels. C'est ce que nous explique Planète + dans son nouvel épisode de Rêver le futur, diffusé ce vendredi 3 février 2017, et dont voici un extrait en exclusivité. 

Lorsque Lenovo a présenté le Chromebook IdeaPad Duet, nous fûmes d'abord un peu dubitatifs face à la promesse : une tablette Chrome OS 2 en 1 capable de se transformer en pc portable grâce à un clavier détachable, le tout pour 300 euros*. Un produit aussi abordable avec une telle polyvalence, il y aurait forcément des compromis pénibles et une expérience mitigée à l'arrivée. Mais nous étions malgré tout très curieux de découvrir cette IdeaPad Duet. Et contre toute attente, ce fut une vraie bonne surprise...

Une proposition originale

L'IdeaPad Duet, c'est une tablette 10,2 pouces qui se transforme en Chromebook dès que l'on connecte son clavier. L'ensemble est compact (24,487 cm x 16,931 cm x 1,82 cm pour l'ensemble et 23,98 cm x 15,98 cm x 0,735 cm pour la tablette seule) ; il est suffisamment fin pour être glissé aisément dans un petit sac et utilisé en déplacement dès que nécessaire. Autrement dit, on a partout avec soi une tablette tactile sur laquelle on peut installer les applications et jeux Android que l'on trouve sur Google Play ainsi qu'un mini pc portable avec lequel on peut taper un texte, rédiger un courriel, travailler sur des documents et accéder à tous les services en ligne Google (Docs, Maps, Drive, Gmail, Meet...) et tiers (Deezer, Spotify, Twitter, Slack, Microsoft Office 365, Netflix, Mototov, MyCanal...).

La navigation Internet est confortable sur cet écran 10,2 pouces. © Marc Zaffagni

Le premier bon point est que l'IdeaPad Duet est l'une des rares tablettes hybrides à proposer d'origine le clavier détachable avec pavé tactile qui lui confère sa polyvalence. Prenez la Surface Go de Microsoft ou l'iPad 10,2 pouces d'Apple, que l'on peut considérer comme ses deux principales concurrentes, l'une comme l'autre sont fournies sans clavier alors que leur tarif de base est plus élevé. Il est vrai cependant que la qualité de finition et le niveau de performance n'ont rien de comparable avec les prestations somme toute modestes de l'IdeaPad Duet.

Mais, pour autant, notre essai nous a permis de constater que cette tablette 2 en 1 répondait parfaitement à tous les besoins courants, que ce soit pour naviguer sur la Toile, communiquer par messagerie électronique ou visioconférence, faire de la bureautique de base, accéder à des services de VoD en streaming et jouer à des jeux basiques.

La couverture à fixation magnétique avec la béquille intégrée orientable à 135°. © Marc Zaffagni

Bien conçue et solide

Dans la boîte, la tablette IdeaPad Duet est accompagnée : d'un clavier à fixation magnétique qui fait office d'étui de protection pour l'écran lorsqu'il est rabattu ; d'une couverture dorsale avec béquille intégrée qui se fixe aussi grâce à des aimants ; d'un adapteur secteur avec son câble USB-C et d'un adapteur USB-C/jack 3,5 mm pour pouvoir brancher des écouteurs ou un casque filaires. L'écran tactile est également compatible avec les stylets USI (Universal Stylus Initiative) et Lenovo en propose en option à partir de 39 euros.

Le clavier vient se fixer magnétiquement via deux connecteurs à cinq broches. Nous avons particulièrement apprécié la facilité avec laquelle la connexion s'effectue. Pas de besoin de viser avec précision, l'attraction des aimants est suffisamment puissante pour guider efficacement. La béquille intégrée à la protection arrière est un peu dure à manœuvrer, mais elle tient bien l'angle qu'on lui donne et peut être orientée à loisir.

La béquille intégrée maintient sans problème toutes les positions qu'on lui donne. © Lenovo

Le niveau de finition général est plutôt correct au vu du prix, avec des matériaux agréables au toucher et qui inspirent la solidité. Lenovo a même fait un effort en termes d'esthétique avec une finition bicolore au dos de la tablette assez plaisante.

À l’usage

La transition entre le mode tablette et Chromebook est totalement transparente. Lorsque l'on utilise la tablette seule, l'affichage des applications se fait en plein écran, comme sur un smartphone. Dès que l'on connecte le clavier, les applications sont insérées dans des fenêtres déplaçables et redimensionnables tandis que le navigateur Chrome, sur lequel repose Chrome OS, devient la porte d'accès vers tous les services en ligne et la navigation Internet. On peut facilement combiner la navigation tactile, par exemple pour faire défiler une page web, et le clavier pour taper une url ou effectuer une recherche.

L'écran 10,2 pouces 1.920 x 1.200 pixels s'avère d'une taille convenable pour travailler sur un traitement de texte, une feuille de calcul, une présentation, mais aussi pour regarder films et séries en streaming. Les couleurs sont plutôt bien restituées et la luminosité correcte, mais le revêtement brillant est fortement sujet aux reflets. À tel point que, en plein jour, la lisibilité de l'écran en devient difficile, à l'intérieur comme à l'extérieur, surtout avec les vidéos. Vraiment dommage pour un appareil dédié à la mobilité.

Les reflets produits par le revêtement brillant sont parfois très gênants à l'extérieur... © Marc Zaffagni
Comme à l'intérieur. © Marc Zaffagni

Bien que le format de l'IdeaPad Duet se prête à un usage nomade, mieux vaut être installé sur une table ou un bureau lorsque l'on veut se servir du clavier. Nous avons tenté l'expérience de saisir du texte avec le Chromebook posé sur les jambes. Cela se fait mais la stabilité de la béquille est un peu précaire.

Des performances correctes, une autonomie excellente

Les performances sont globalement bonnes. L'ouverture d'applications et la navigation web avec plusieurs onglets actifs ne posent aucun problème. La webcam 2 mégapixels n'est pas un foudre de guerre mais elle suffit pour participer à des visioconférences. En revanche, n'imaginez pas faire de la retouche photo, du montage vidéo ni vous aventurer dans des jeux vidéo exigeants autres que ceux présents sur Google Play.

L'IdeaPad Duet se transporte très facilement. © Marc Zaffagni

L'autonomie de la batterie 7.000 mAh nous a très agréablement surpris. On peut sans difficulté utiliser l'IdeaPad Duet une journée complète de façon régulière et jusqu'à deux jours en usager plus modéré. La charge avec l'adaptateur 10 W fourni n'est en revanche pas très rapide : il compter environ 3 heures pour être à 100 %.

Les inévitables compromis

Il va sans dire que tout n'est cependant pas parfait. Pour nous, le défaut le plus dérangeant à l'usage, en dehors des problèmes de reflets, est la taille de certaines touches du clavier. Lenovo y est allé au chausse-pied pour faire tout rentrer dans cet encombrement réduit. Du coup, certaines touches sont moitié moins larges, ce qui perturbe pas mal les automatismes et entraîne des erreurs de frappe pour ceux qui ont l'habitude de taper sans regarder le clavier. Pour autant, le contact des touches est plutôt agréable et le pavé tactile, bien que petit, est très efficace. Bilan, on peut taper du texte sans trop de difficulté, mais un usage intensif nous semble difficile.

Le clavier offre un contact agréable, mais certaines touches sont vraiment étroites. © Marc Zaffagni

La connectique fait partie des postes sur lesquels les constructeurs rognent lorsqu'ils veulent réduire les coûts. En l'occurrence, la tablette ne possède qu'un seul port USB-C. Impossible par exemple de recharger l'appareil tout en utilisant un casque ou des écouteurs filaires. Une prise jack 3,5mm eut été bienvenue.

L’avis de Futura

Le Chromebook IdeaPad Duet est une vraie bonne surprise dans l'univers des tablettes hybrides. C'est un appareil complet, bien conçu et qui offre un bon rapport qualité/prix. Un équipement idéal pour ceux qui veulent pouvoir rester connectés et opérationnels en toutes circonstances, pour répondre rapidement à un courriel, consulter des dossiers, naviguer sur la Toile et se distraire quand l'occasion se présente. Mais cela reste une machine d'appoint qui ne saurait remplacer un PC portable pour travailler au quotidien.

*Au moment de publier notre article, nous avons constaté que Lenovo avait augmenté le tarif de l'IdeaPad Duet 64 Go qui est passé de 299 à 329 euros sur son site marchand. On peut encore trouver la tablette hybride à son prix initial auprès d'autres revendeurs, mais ils sont peu nombreux. Nous avons interrogé le service de presse de Lenovo au sujet de cette inflation qui nous expliqué que le constructeur souhaitait un prix « cohérent par rapport au marché EMEA ». Ce qui nous semble en revanche moins cohérent, c'est l'écart d'à peine 20 euros qui existe désormais entre les versions 64 et 128 Go. Doubler la capacité de stockage pour à peine 20 euros de plus, le choix est vite fait...

L'IdeaPad Duet est parfaite pour consommer de la VoD en streaming. © Marc Zaffagni

La fiche technique du Lenovo Chromebook IdeaPad Duet

  • Écran LCD 10,2 pouces Full HD 1.920x1.200 pixels ;
  • Processeur MediaTekHelio P60T avec chipset graphique Mali G72 MP3 ;
  • 4 Go de Ram, 64 Go ou 128 Go de stockage ;
  • Dimensions et poids - Tablette seule : 239,8 x 159,8 x 7,35 mm, 450g ; Ensemble tablette, clavier et couverture-béquille : 244,87 x 169,31 x 18,2 mm, 920g ;
  • OS : Chrome OS ;
  • Appareil photo 8 mégapixels avec autofocus ;
  • Webcam 2 mégapixels ;
  • WiFi 802.11 ac; Bluetooth 4.2 ;
  • Batterie 7.000 mAh ; chargeur 10W ;
  • 1 seul port USB-C.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !