La gamme Galaxy S10 se décline en trois modèles avec un trou dans l'écran, plutôt qu'une encoche pour une surface d'affichage optimisée. © Samsung

Tech

Galaxy S10, la nouvelle série haut de gamme de Samsung

ActualitéClassé sous :smartphone , Samsung Galaxy S10 , Galaxy Samsung

Réponse de Samsung aux iPhone les plus récents, la série S10 se décline en trois modèles dont les prix s'échelonnent de 759 à 1.609 euros ! À ce prix là, c'est du très haut de gamme avec un système de recharge sans fil innovant, le Wi-Fi le plus puissant ou encore une partie photo très prometteuse.

Ce 20 février se tenait l'événement Unpacked de Samsung, à San Francisco. Parmi les différentes annonces, se trouvait la présentation de la nouvelle gamme de smartphones Galaxy S10. Le nom de l'événement, qui signifie « déballé », semble bien choisi. Étant donné les nombreuses fuites, Samsung n'avait effectivement plus qu'à sortir son nouveau mobile de sa boîte. Cependant, si les prévisions étaient globalement justes, un modèle 5G propre aux États-Unis est venu quelque peu brouiller les pistes.

La nouvelle gamme S10 est composée de trois modèles qui fonctionnent évidemment sous Android. Il y a d'abord le S10, qui donne son nom à la gamme, le S10e un peu moins cher, et le S10+, sa version très haut de gamme. Les diagonales d'écran sont de 5,8 pouces pour le S10e, de 6,1 pouces pour le S10, et de 6,4 pouces pour le S10+, ces deux derniers ayant des bords incurvés. Il s'agit d'écrans Amoled en Full HD+, avec la possibilité de passer les S10 et S10+ en Quad HD+. L'encoche pour l'appareil à selfie se fait sous forme de goutte d'eau dans le coin de l'écran. Les S10 et S10+ intègrent un capteur d'empreintes directement dans l'écran et utilisant les ultrasons plutôt que la technologie optique chez la concurrence. Le S10e reste à l'ancienne : un capteur d'empreintes séparé, cette fois, sur la tranche de l'appareil.

La promesse : un capteur ultra grand angle

Les différents modèles disposent de 8 Go de mémoire vive de base -- sauf pour le S10e qui ne dispose que de 6 Go -- et avec une possibilité de passer à 12 Go pour le S10+. Pour le stockage, comptez 128 Go de base, allant jusqu'à 512 gigaoctets pour le S10 ou 1 To pour le S10+, avec en plus un port microSD pouvant ajouter encore 512 Go supplémentaires. Petit détail important à souligner, Samsung a choisi de continuer à équiper ses smartphones d'une prise mini-jack 3,5 millimètres. Inutile, donc, de passer à un casque sans fil spécifiquement pour le S10.

Côté caméra, le S10e intègre un double capteur grand angle 12 mégapixels et un ultra grand angle de 16 mégapixels. Les S10 et S10+ disposent en plus d'un capteur photo téléobjectif de 12 mégapixels. Côté selfie, les S10 et S10e embarquent un capteur 10 mégapixels, tandis que le S10+ comporte en supplément un capteur photo RGB de 8 mégapixels, qui occupe donc un peu plus d'espace dans le coin de l'écran. Pour la batterie, comptez de 3.100 mAh à 4.100 mAh selon le modèle.

L'absence : pas de 5G en Europe mais le Wi-Fi 6

Ils seront effectivement équipés du nouveau Qualcomm Snapdragon 855 comme prévu, mais pas pour tout le monde. Samsung affiche deux processeurs différents dans les caractéristiques sans les nommer, mais la gamme S10 embarquera certainement le processeur Exynos 9820 de Samsung sur le marché européen. Côté connectivité, ils intègreront bien le Wi-Fi 6, qui offre une amélioration en termes de vitesse et de sécurité, ainsi qu'une consommation réduite. Cette fonction devrait être très utile dans quelques années, mais le marché ne propose quasiment aucun équipement compatible à l'heure actuelle.

La 5G n'est pas encore d'actualité, du moins sur les modèles S10, S10e et S10+. En effet, Samsung a présenté un dernier modèle de la gamme, le S10 5G réservé aux États-Unis pour l'instant. En plus de la 5G, il se différencie des autres modèles grâce à un écran 6,7 pouces, d'un appareil photo quadruple objectif et d'une batterie 4.500 mAh. Il disposera de 8 gigaoctets de mémoire vive, ainsi que 256 gigaoctets de stockage, mais ne contiendra pas de port microSD. Il sera lancé exclusivement avec l'opérateur Verizon Wireless jusqu'à cet été, puis devrait être disponible auprès d'autres opérateurs américains.

La fonction vraiment innovante : la possibilité de recharger ses écouteurs sans fil grâce au smartphone. Le tout sans fil. © Samsung

La killer fonction : la recharge sans fil partagée

Les opérateurs tentent par tous les moyens de se démarquer, et Samsung a choisi de se battre sur tous les fronts. Outre le lecteur d'empreintes sous l'écran et un objectif ultra grand angle, le constructeur a intégré une nouvelle fonction au système de recharge sans fil, baptisée Wireless PowerShare. Elle n'est pas inédite, puisque Huawei propose déjà une option similaire, mais elle reste encore très rare sur le marché. Cela transforme le smartphone en station de recharge pour tout appareil compatible avec la norme Qi. De quoi dépanner un autre smartphone qui n'a plus de batterie, mais surtout c'est une fonction qui permet de recharger ses écouteurs sans fil ou autres accessoires. De plus, elle reste accessible pendant que le mobile est branché sur un chargeur filaire. Il peut donc se recharger et en même temps, charger un autre appareil.

Les trois modèles sont disponibles en plusieurs couleurs : « vert prisme », « blanc prisme » et « noir prisme ». Côté prix, le Galaxy S10e est proposé à 759 euros, tandis que le S10 est à 909 euros pour 128 Go de mémoire, ou 1.159 euros pour 512 Go. Le Galaxy S10+ est proposé à 1.009 euros avec 128 Go de stockage. Un autre coloris est proposé pour le S10+, baptisé « noir céramique », disponible avec 512 Go ou 1 To de mémoire, pour 1.259 euros ou 1.609 euros respectivement. Les précommandes viennent de commencer sur le site, avec une paire de Galaxy Buds, d'une valeur de 149 euros, offerte pour toute commande avant le 7 mars.

Pour en savoir plus

Le Galaxy S10 livre ses secrets

En recoupant les différentes fuites qui se succèdent jour après jour, on parvient à avoir une idée plus précise de la nouvelle gamme Galaxy qui sera présentée dans deux semaines au MWC 2019. Au menu, Wi-Fi 6, 5G ou encore des batteries de grande taille et une capacité de stockage encore jamais vue.

Article de Louis Neveu paru le 09/02/2019

Alors que le Galaxy S9 avait déçu par son manque d'innovations, son petit frère pourrait être la grande vedette du MWC 2019, le salon de la téléphonie mobile qui se tiendra du 25 au 28 février à Barcelone. Ce smartphone Samsung sera même présenté un peu avant, le 20 février, pour une sortie programmée le 9 mars. Ces dates font partie des quelques fuites qui s'enchaînent ces derniers jours.

Tout d'abord, il s'agira d'une gamme complète, à l'image de ce qu'avait proposé Apple il y a quelques mois avec ces nouveaux iPhone. Selon la grille compilée par MS PowerUser, on dénombre six modèles, dont les prix s'échelonnent de 779 euros à 1.599 euros ! On est donc dans du très haut de gamme, et les noms sont les suivants : un S10 Lite (ou E), deux S10 et trois S10 Plus. Point commun à ces six modèles, un processeur Qualcomm Snapdragon 855, le plus puissant du moment chez ce fabricant.

Le blogueur américain Marques Brownlee est l'un des premiers à avoir eu en main le Galaxy S10. © Marques Brownlee

De 6 à 12 Go de mémoire vive !

Pour la mémoire, ça oscille entre 6 et 12 Go et c'est évidemment très confortable puisque certains ordinateurs n'ont même pas autant de mémoire vive. C'est même un record pour le plus cher des modèles, qui sera bien sûr équipé de 1 To comme capacité de stockage. Pour différencier les modèles, il y a aussi l'écran. Le Lite revient en arrière avec un écran aux bords anguleux de 5.8 pouces. Pour les S10, l'écran sera de 6.1 pouces avec des bords incurvés. Pour les S10 Plus, deux modèles avec une diagonale de 6.4 pouces, et le dernier, toujours le plus cher, qui atteint les 6.7 pouces. On est plus proche de la tablette que du phablet !

Pour la partie photo, essentielle pour concurrencer les Pixel 3 de Google, là encore ça varie selon les modèles. Le Lite se contente d'un capteur en façade, et de deux au dos. En bout de chaîne, le plus grand des S10 dispose de deux appareils photo en façade et de quatre au dos ! Pas de détails pour l'instant sur la résolution des capteurs. Pour la batterie, ça commence à 3.100 mAh et ça ira jusqu'à 5.000 mAh. On est loin des promesses des smartphones Energizer, mais c'est déjà exceptionnel.

L'arrivée de la 5G et du Wi-Fi 6

Pour la connectivité, il y aura uniquement de la 4G pour cinq modèles, et une fois de plus, le modèle le plus cher va se distinguer avec une puce 5G. Pour l'instant, aucun opérateur ne propose de forfait 5G mais le Galaxy S10 Plus à 1.599 euros sera prêt pour la bascule.

Côté Wi-Fi aussi, il faut s'attendre à du dernier cri, et c'est Droid Life qui a déniché dans les documents de la FCC (Federal Communications Commission), la présence d'une puce 802.11ax aussi connue sous le nom de Wi-Fi 6. Il s'agit de la dernière norme en date et elle combine trois avancées importantes : plus grande vitesse de transfert, meilleure sécurité et économie d'énergie. Là encore, Samsung prend de vitesse les fabricants puisque le matériel compatible avec cette norme n'arrivera qu'en cours d'année. Box, routeurs et hotspot ne sont pas encore prêts mais le fait qu'un fabricant comme Samsung équipe un smartphone de cette puce devrait accélérer la transition.


Samsung va mettre 1 To dans un smartphone

À un mois du Mobile World Congress à Barcelone, le fabricant sud-coréen crée l'évènement en dévoilant une puce de mémoire Flash capable de stocker 1 To de données. C'est deux fois plus que le smartphone le plus abouti du moment, et ce composant pourrait équiper le Galaxy S10, son prochain smartphone « premium ».

Article de Fabrice Auclert paru le 31/01/2019

Alors que certains fabricants s'écharpent sur la taille de l'écran, la puissance des capteurs photo, ou encore la vitesse du processeur, Samsung a choisi de frapper fort en matière de stockage puisque son prochain smartphone sera équipé d'une puce de 1 To ! C'est un espace de stockage réservé habituellement aux ordinateurs, et le Coréen a réussi l'exploit d'intégrer 1.000 Go d'espace sans augmenter la taille de son composant. Il s'agit en l'occurrence de mémoire Flash de type Universal Flash Storage (eUFS), et elle pourrait équiper le Galaxy S10 que Samsung devrait dévoiler au MWC à Barcelone.

Mais la capacité de stockage n'est pas l'unique point fort de cette puce d'environ 1 x 1 cm puisque Samsung se vante d'afficher des vitesses de transfert record avec 1.000 Mb/s en lecture et 260 Mb/s en écriture. Dans son tableau, le fabricant explique que c'est près de 40 % de mieux que l'ancienne génération, ou encore que c'est deux fois plus rapide en lecture qu'un disque SSD ou 10 fois plus rapide que les cartes MicroSD.

Une puce adaptée aux vidéos en très haute définition

La rapidité en écriture n'est pas anodine pour un smartphone puisque Samsung rappelle que cette puce permettra de tirer profit des modèles équipés de plusieurs capteurs photo pour un traitement optimal d'images, photos ou vidéos, en HD. Plus la puce est rapide, plus le confort d'utilisation sera optimal pour prendre des clichés ou filmer sans la moindre gêne. 

Question stockage, Samsung prend justement l'exemple de la vidéo avec la possibilité d'enregistrer 260 vidéos de 10 minutes en 4K UHD (soit une résolution de 3.840 × 2.160 points). C'est 20 fois plus que l'ancienne puce, et là encore, ça va transformer les smartphones en véritable caméscope numérique, capable de stocker des centaines de vidéo dans une qualité exceptionnelle.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi