Tech

Mobile World Congress : le Galaxy S5 étonne... par sa simplicité

ActualitéClassé sous :smartphone , Samsung , Galaxy S5

Samsung a profité du salon Mobile World Congress pour présenter son nouveau modèle haut de gamme, le Galaxy S5. La marque coréenne dit vouloir revenir aux fondamentaux en s'attachant aux fonctionnalités qui importent vraiment aux usagers. L'accent est donc mis sur la photo, la vidéo, la connexion réseau, la sécurité avec un lecteur d'empreintes digitales et le bien-être avec un capteur de fréquence cardiaque. Le S5 sortira début avril.

Durant des mois, de très nombreuses rumeurs ont circulé à propos du Galaxy S5. Elles se sont presque toutes révélées fausses. Seule l’introduction d’un lecteur d’empreintes digitales s’est finalement confirmée. Samsung a préféré jouer la carte de l’ergonomie en travaillant mieux l’adéquation entre les performances techniques et les fonctionnalités. © Samsung

Une fois n'est pas coutume, Samsung a choisi le Mobile World Congress pour dévoiler le successeur du Galaxy S4. Comme toujours avec ce modèle phare, qui s'est écoulé à 200 millions d'exemplaires depuis sa sortie en 2010, les rumeurs et spéculations n'ont cessé ces derniers mois. On a notamment parlé d'écran incurvé, de scanner d'iris, mais rien de tout cela n'est présent dans le Galaxy S5 dévoilé hier soir. Contre toute attente, Samsung a joué la carte de la simplicité en disant vouloir « se concentrer sur ce qui importe le plus aux consommateurs ». L'année dernière, le Galaxy S4 avait été beaucoup critiqué pour son lot d'applications à l'utilité plus que relative, Samsung ayant donné l'impression d'avoir joué la quantité au détriment de fonctions bien pensées.

Le Galaxy S5 fait machine arrière dans ce domaine en promettant des fonctionnalités « essentielles et utiles ». Première illustration de cette volonté, le constructeur n'a pas poussé trop loin la surenchère technologique. L'écran Super Amoled Full HD (1.920 x 1.080 pixels) est à peine plus grand (5,1 pouces contre 5 pouces pour le S4), la mémoire vive est identique (2 Go) et le design général reprend celui de son prédécesseur avec notamment une coque arrière amovible toujours en plastique. La partie processeur bénéficie en revanche de ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle, avec un system on a chip Qualcomm Snapdragon 805 quadruple cœur à 2,5 GHz.

Samsung inaugure une nouvelle couleur cuivrée avec le Galaxy S5, suivant là une tendance que l’on retrouve chez d’autres constructeurs comme Apple ou HTC. © Samsung

La puissance est bien là, de même que la compatibilité avec les réseaux 4G/LTE (catégorie 4) et une technologie Wi-Fi de cinquième génération 802.11ac 2x2 MIMO. Pour tirer parti de ces performances, le Galaxy S5 intègre une fonction Download Booster qui combine 4G et Wi-Fi pour doper la vitesse de connexion. Le smartphone inaugure également une protection à l'eau et à la poussière (IP67), une réplique à Sony dont les smartphones Xperia haut de gamme proposent déjà cette étanchéité. On se demande d'ailleurs pourquoi elle n'est pas encore généralisée sur tous les téléphones...

Sécurité et coach santé pour le Galaxy S5 de Samsung

L'autre domaine dans lequel Samsung s'est mis au goût du jour est celui de la sécurité avec un lecteur d'empreintes digitales incorporé dans le bouton d'accueil. Le S5 se met à la page de l'iPhone 5S, donnant implicitement raison à Apple. Grâce à ce système, les utilisateurs pourront déverrouiller le mobile, mais aussi régler par PayPal des achats effectués à partir d'un kiosque intégré dans lequel figurent une vingtaine de boutiques en ligne.

La photo et la vidéo constituent l'autre domaine dans lequel Samsung dit s'être préoccupé des attentes des consommateurs. Le Galaxy S5 est équipé d'un capteur 16 mégapixels accompagné d'un nouveau flash Led et d'un autofocus ultrarapide qui effectue la mise au point en 0,3 seconde. Il permet d'enregistrer des vidéos en qualité Ultra HD, ce que permettent la plupart des modèles haut de gamme concurrents présentés à Barcelone. Des nouveautés certes bienvenues, mais du déjà-vu pour beaucoup d'observateurs qui attendaient la réaction de Samsung. Certains n'hésitent pas à dire que la firme coréenne est tombée dans le suivisme, incapable de proposer une réelle innovation. Des critiques déjà entendues à l'égard d'Apple lors de la présentation des deux dernières générations d'iPhone, qui ont pourtant connu un gros succès.

Ces reproches faits au Galaxy S5 sont sévères et sans doute prématurés, d'autant que ce modèle propose tout de même une vraie nouveauté. Il s'agit d'un capteur de fréquence cardiaque logé sur la façade arrière, juste en dessous du capteur photo. Il fonctionne de concert avec l'application S Health 3.0 ainsi qu'un podomètre afin d'informer l'utilisateur sur son état de forme général et lui prodiguer des conseils sur son hygiène de vie. Reste à voir si les consommateurs y trouveront un véritable intérêt, et non un gadget à dégainer lors des repas entre amis... Le Galaxy S5 sera disponible en quatre coloris (blanc, noir, bleu électrique et cuivre). Sa sortie est prévue début avril, mais son prix n'a pas encore été annoncé.

Cela vous intéressera aussi