Tech

Samsung Galaxy S4, au doigt et à l’œil

ActualitéClassé sous :Tech , smartphone , Samsung

Samsung a dévoilé hier soir à New York son nouveau smartphone Android, le Galaxy S4. Au menu, de la puissance avec un processeur octuple cœur, un écran 5 pouces full HD et un capteur photo de 13 mégapixels. L'esthétique n'évolue pas du tout par rapport au Galaxy S3. C'est finalement du côté logiciel qu'il faut chercher les vraies nouveautés, avec notamment la reconnaissance des gestes et le contrôle avec le regard. Le S4 sortira en avril.

Samsung a sorti le grand jeu pour la présentation du Galaxy S4, avec une conférence organisée au Radio City Music Hall de New York. © Samsung

Dire que le Samsung Galaxy S4 était attendu est un euphémisme. Depuis le lancement du premier modèle Galaxy en 2010, la marque sud-coréenne est parvenue à créer un marketing viral autour sa gamme de smartphones qui n'a rien à envier à celui d'Apple avec l'iPhone. Rumeurs et fuites se sont multipliées ces derniers mois, à tel point que la présentation d'hier en grande pompe au cœur de Manhattan n'a pas réservé beaucoup de surprises. À commencer par le design, qui reprend exactement les lignes du Galaxy S3 en étant cependant plus fin (7,9 mm contre 8,6 mm) et un peu plus léger (130 g contre 133 g).

D’aspect, le Galaxy S4 est un S3 plus fin et plus léger doté d’un écran légèrement plus grand. Si la débauche de puissance est au rendez-vous, c’est du côté logiciel que Samsung a joué la carte de l’innovation. Le constructeur propose des fonctions à la fois innovantes et pratiques à partir des gestes et de la détection du regard. © Samsung

La configuration matérielle correspond aux informations qui ont circulé récemment, à savoir un écran de 5 pouces Super Amoled Full HD 1.920 x 1.080 pixels qui affiche une densité de 441 points par pouce (l'écran Retina 4 pouces de l'iPhone 5 affiche une densité de 326 ppp). Il est donc à peine plus grand que l'écran 4,8 pouces du Galaxy S3. Coté processeur, le S4 est doté, selon les pays, d'un system on a chip (SoC) Exynos 5 octuple cœur cadencé à 1,6 GHz ou d'un SoC Qualcomm quadruple cœur à 1,9 GHz, épaulé par 2 Go de mémoire vive. Il sera proposé avec 16, 32 ou 64 Go de stockage interne que l'on pourra augmenter via une carte mémoire allant jusqu'à 64 Go.

Le S4 supporte les principaux réseaux cellulaires existant ainsi que la 4G/LTE, et il est équipé d'une puce NFC pour les échanges sans contact, du Bluetooth 4.0, du Wi-Fi et d'un GPS. Un émetteur infrarouge qui fonctionne avec l'application WatchOn permet d'utiliser le smartphone comme une télécommande pour contrôler un téléviseur, un lecteur de salon, un boîtier TV ou encore une climatisation. Afin d'alimenter l'ensemble, le S4 embarque une batterie de 2.600 mAh.

Photo intelligente et commandes sans toucher l’écran

Pour la photo, Samsung n'a pas lésiné, avec un capteur photo de 13 mégapixels autofocus avec flash. La caméra frontale 2 mégapixels peut enregistrer des vidéos Full HD à 30 images par seconde. Une puissance que le constructeur a eu la bonne idée d'exploiter en proposant plusieurs fonctions intéressantes. On peut par exemple prendre simultanément une photo à partir des deux objectifs en les assemblant grâce à une série de huit effets proposés. Idem avec le mode vidéo, qui permet de discuter avec son interlocuteur tout en lui montrant ce que l'on regarde. Le S4 propose également 12 modes photo dont un nommé « Sound & Shot », avec lequel on peut ajouter un fond sonore ou un commentaire au moment où l'on prend le cliché. Le mode « Eraser » permet de supprimer un élément indésirable d'une photo, comme une personne qui est passée devant l'objectif ou un objet disgracieux qui gâche le décor. On peut aussi citer le mode « Drama Shot », qui permet de décomposer un mouvement à la façon d'un ralenti.

Pour la partie logicielle, c'est le système d'exploitation Android 4.2 alias Jelly Bean qui est installé avec l'interface Samsung TouchWiz. Mais comme nous l'avions rapporté, le Galaxy S4 propose également une série de contrôles par les gestes et la détection du regard. Il y a d'abord la fonction « Air View », avec laquelle on peut prévisualiser le contenu d'un courriel, naviguer dans les galeries photo et vidéo, le calendrier ou le lecteur de flux RSS intégré en passant simplement ses doigts au-dessus de l'écran sans le toucher. Même principe avec « Air Gesture » pour contrôler le lecteur audio, faire défiler une page Internet ou prendre un appel entrant en basculant automatiquement sur haut-parleur.

Le Samsung Galaxy S4, un Galaxy S3 « S »

Le smartphone est aussi doté d'une technologie de suivi du mouvement des yeux exploitée par deux fonctions. « Smart Pause » suspend la lecture d'une vidéo si la personne détourne son regard, et la reprend dès que les yeux fixent à nouveau l'écran, et « Smart Scroll » suit le regard du lecteur pour faire automatiquement défiler une page Internet ou du texte. On trouve également des commandes vocales, avec notamment l'application « S Voice Drive », qui s'active automatiquement lorsque le S4 se connecte au Bluetooth d'une voiture et convertit automatiquement les messages textuels en audio afin de pouvoir les consulter en sécurité.

Au final, le Galaxy S4 s'apparente davantage à un S3 « S » qu'à un smartphone complètement renouvelé. Une stratégie qui a fort bien réussi à Apple jusqu'ici et que Samsung a faite sienne. Le smartphone sera disponible en avril, mais son prix n'a pas été dévoilé.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi