Le projet Galaxy Zoo vient de permettre  de découvrir un étrange objet galactique baptisé « Hanny's Voorwerp ». Les astrophysiciens ne savent pas encore s'il s’agit d’un écho de lumière laissé par l’activité d’un quasar dans la galaxie IC 2497 ou de quelque chose de plus mystérieux.
Cela vous intéressera aussi

Le projet Stardust avait déjà permis à plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le monde de travailler comme chercheurs à la NasaNasa de chez eux et sans qualification particulière. De même, le projet Galaxy Zoo ,initié par l'astrophysicien Kevin Schawinski de l'Université de Yale et ses collègues de l'Université d'Oxford, a permis à plus de 150.000 amateurs de part le monde de se transformer en vrais astronomesastronomes professionnels effectuant une classification des galaxies.

Parmi les un million d'images astronomiques mises à la disposition des internautes, 50.000 galaxies ont été repérées et classifiées, ce qui a permis à Hanny van Arkel, une jeune institutrice de Heerlen (Limbourg) passionnée d'astronomie de faire la découverte d'un curieux objet qui a été nommé « Hanny's Voorwerp » (l'objet de Hanny, Voorwerp signifiant objet en Néerlandais).

« J'ai découvert par hasard, au sud de la galaxiegalaxie IC 2497, une petite tâche vert foncé de forme irrégulière. Il est apparu que c'était une nébuleusenébuleuse par réflexion encore inconnue, à 700 millions d'années-lumière. ». C'est ainsi qu'elle a présenté sa découverte dans une interview récente.

Les astrophysiciensastrophysiciens pensent en effet que la présence de la galaxie IC 2497 n'est pas étrangère à l'apparition de l'objet de Hanny qui se présente comme une nébuleuse irrégulière avec un étrange trou. Le gazgaz qui compose l'objet semble chauffé à près de 10.000 K mais aucune étoileétoile n'y a pour le moment été détectée, ce qui suggère que nous sommes en présence d'un écho de lumière laissé par l'activité d'un quasarquasar qui se serait éteint il y a 100.000 ans environ dans la galaxie IC 2497.

Si un tel quasar est bel et bien là, on peut même imaginer qu'il a fait « feufeu » sur ce nuagenuage de gaz, comme dans le cas de 3C321, et il serait aussi le plus proche quasar connu car jusqu'à présent la palme revenait à 3C 273, situé à 2,4 milliards d'années-lumièreannées-lumière de notre Voie LactéeVoie Lactée.

Malgré tout, les astrophysiciens ne sont pas unanimes sur l'interprétation à donner à ce phénomène, qui de toute façon constitue une nouvelle classe d'objet galactique. En particulier, le trou géant de 16.000 années-lumière de diamètre que l'on voit nettement sur l'image du Hanny's Voorwerp rend perplexe les chercheurs qui n'ont pour le moment aucune idée de son origine.