La technologie de charge sans fil WattUp, mise au point par la start-up Energous, repose sur un transmetteur et un récepteur intégré dans une coque enfermant le smartphone ou la tablette. Le transmetteur utilise une liaison Bluetooth pour identifier les appareils et peut en charger plusieurs en simultané jusqu’à une distance de 4,5 mètres. © Energous

Tech

La recharge sans fil et à distance arrive pour smartphones et gadgets électroniques

ActualitéClassé sous :électronique , smartphone , WattUp

Lors du salon de l'électronique CES 2019, à Las Vegas, le constructeur américain Energous a présenté les nouveaux produits de sa gamme WattUp. La firme avait déjà présenté des prototypes l'année dernière mais, cette fois, il s'agit d'appareils prêts à être commercialisés dans les prochaines semaines.

Que ce soit au bureau, en vacances ou à la maison, la quête d'un câble pour recharger son smartphone ou sa tablette peut vite tourner au cauchemar... Chez Energous, on a décidé de résoudre le problème avec la recharge sans fil, mais surtout à distance ! Le fabricant a ainsi présenté différents produits de ses partenaires qui intègrent sa technologie WattUp. Il s'agit, entre autres, d'audioprothèses par Delight, de lunettes connectées Vuzix Blade, ou des balises connectées à attacher à ses affaires pour les retrouver plus facilement, ainsi que ceux du constructeur Qubercomm. Même Deutsche Telekom est de la partie, avec une box qui contient un émetteur à distance moyenne, capable de charger les appareils situés jusqu'à 30 centimètres.

Les technologies d'Energous se divisent en trois catégories. La première est la charge à proximité immédiate (Near Field), à moins de 10 centimètres. Cette méthode peut délivrer jusqu'à 15 watts de puissance électrique. Vient ensuite la charge à distance moyenne (Mid Field), jusqu'à un mètre. La firme imagine, par exemple, intégrer une base à l'intérieur d'une enceinte posée sur le bureau qui pourrait alimenter les appareils autour. La dernière est la charge longue distance, au-delà d'un mètre et jusqu'à 4,5 mètres (15 pieds).

WattUp chargera bientôt des smartphones

Le système Near Field utilise une base sur laquelle les objets à charger sont posés, et ressemble à première vue à l'induction magnétique, comme la technologie Qi qui équipe déjà bon nombre de smartphones. Mais les trois différents émetteurs WattUp fonctionnent par ondes radio, ce qui modifie grandement les applications possibles. Avec le système sans fil Qi, les bobines d'induction de l'émetteur et le récepteur doivent être alignés. De plus, le récepteur utilise une bobine qui occupe une grande partie de la surface interne du smartphone. Dans le cas de la recharge sans fil par ondes, les contraintes sont différentes. Le récepteur est constitué d'une puce qui peut s'intégrer dans de nombreux petits équipements. La forme et le positionnement des appareils ne modifient pas la charge.

L'information la plus intéressante provient du PDG d'Energous, Steve Rizzone, puisqu'il a déclaré à nos confrères de VentureBeat que « cette technologie intègrera un smartphone ». La firme aurait un contrat avec un constructeur de smartphone pour intégrer WattUp dans un prochain modèle. Les termes du contrat et la fameuse clause de confidentialité l'empêcheraient cependant d'indiquer quel constructeur, ou de donner une date prévisionnelle. Il a cependant évoqué le développement d'un modèle Far Field, jusqu'à 4 mètres, qui pourrait arriver dès 2020.

Via une application, on sait combien d'appareils sont connectés simultanément et à quel niveau de recharge en sont les appareils © Energous

Une station de recharge WattUp ne serait pas d'ailleurs limitée au seul smartphone. La base est capable de se connecter en Bluetooth aux autres appareils à proximité pour savoir lesquels alimenter, évitant ainsi de charger également les équipements de son voisin. Elle permet de connecter un nombre illimité d'appareils simultanément, peut fournir des puissances différentes selon le cas, et donner la priorité à certains. Une seule base pourrait donc alimenter automatiquement tous les appareils d'une pièce.

De quoi permettre à tout le monde, à la maison ou dans une pièce de bureau, de recharger sa tablette ou son smartphone sans chercher son câble...

Pour en savoir plus

WattUp veut recharger les batteries sans fil... et à distance

Article de Marc Zaffagni publié le 27 mai 2014

Une start-up nommée Energous a développé une technique de charge sans fil capable de transmettre 10 W sur une distance de 4,5 m et ce même si l'utilisateur se déplace. De quoi charger les batteries des smartphones et tablettes mais aussi de tous les appareils électroniques domestiques. Le lancement commercial est prévu pour l'année prochaine.

Imaginez qu'une fois arrivé à votre domicile ou votre lieu de travail, votre appareil mobile se mette en charge de lui-même, comme il le fait pour se connecter à un point d'accès WiFi. Cette prouesse technique est en train de devenir une réalité grâce aux travaux de plusieurs entreprises et laboratoires de recherche qui planchent sur différentes solutions.

Dans cette course, une jeune pousse nord-américaine, Energous, espère s'imposer avec sa technologie qui permet de charger les smartphones, tablettes mais aussi tous les gadgets électroniques (télécommandes, appareils sans fil, capteurs domotiques...) grâce à une transmission sans fil. Baptisée WattUp, cette méthode de charge emploie un transmetteur équipé d'une multitude de petites antennes qui envoient des ondes radio à un récepteur, en l'occurrence une coque externe dans laquelle on glisse le terminal mobile.

Le récepteur capte les ondes puis les convertit en courant continu pour charger la batterie. Le système, encore à l'état de prototype, peut recharger deux appareils simultanément en délivrant 10 W sur une distance maximale de 4,5 m. L'autre avantage de WattUp est que la charge s'exécute dans ce périmètre même si l'usager se déplace.

La technologie sans fil WattUp promet de charger non seulement les terminaux mobiles mais également tous les appareils électroniques domestiques : clavier et souris sans fil, télécommandes, capteurs domotiques, etc. © Energous

WattUp perd 80 % de l'énergie transmise pour la recharge

Le concept est séduisant, mais souffre encore de plusieurs limitations techniques. Tout d'abord, le temps de charge des batteries est deux fois plus important qu'avec un chargeur filaire. L'inconvénient pourrait être compensé si ce type de système devenait aussi répandu que les points d'accès WiFi, auquel cas les appareils se rechargeraient au gré des lieux dans lesquels ils se trouvent (domicile, travail, commerces, lieux publics...).

De plus, WattUp ne délivre que 20 % de la puissance que le transmetteur récupère via une prise électrique. Il y a donc un gaspillage assez important auquel les consommateurs seront forcément sensibles... Energous a encore du pain sur la planche avant d'être prêt pour une commercialisation. Celle-ci est prévue courant 2015. Dans un premier temps, WattUp sera proposé sous la forme de coques externes à associer au transmetteur par liaison Bluetooth. Elles coûteront entre 75 et 125 dollars (entre 55 et 91 euros) tandis que le transmetteur vaudra environ 220 euros.

Plusieurs partenaires d'Energous seront présents au prochain Consumer Electronics Show avec les premiers produits. À terme, la start-up veut parvenir à miniaturiser sa technologie afin de l'intégrer directement dans les appareils.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi