Certains aliments favorisent la bonne santé de notre cerveau. © tbralnina, Adobe Stock
Santé

Quels sont les aliments bons pour le cerveau ?

Question/RéponseClassé sous :cerveau , semaine du cerveau , aliments

Nous aimerions tous avoir un cerveau plus performant et ce le plus longtemps possible. Notre alimentation a une influence directe sur notre santé physique et mentale. Quels sont les aliments à privilégier pour nourrir nos neurones ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Que mangera-t-on demain ? Top 5 des aliments du futur  Aujourd’hui, notre nourriture est incroyablement diversifiée. Mais nous sommes aussi de plus en plus préoccupés par les questions de santé et d’environnement. Alors à quoi ressemblera notre alimentation demain ? 

Le cerveau est constitué de plus de 100 milliards de neurones. Les neurones communiquent entre eux pour traiter les informations provenant de l'extérieur et réagir en conséquence. Ils fonctionnent en permanence, même lorsque nous dormons ! Nous savons maintenant que notre alimentation joue un rôle dans l’état de santé de notre cœur ou de nos artères. C'est aussi vrai pour la santé de notre cerveau ! Certains aliments préviennent ou favorisent les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Quels sont les aliments à favoriser pour conserver notre cerveau en bonne santé ?

1. Les aliments à index glycémique bas  

Les aliments à index glycémique bas sont à favoriser pour le tonus de notre cerveau et la santé de notre organisme en général. Ils font monter le taux de sucre dans le sang lentement, c'est pourquoi on parle de sucre lent par opposition aux sucres rapides. Il s'agit des céréales complètes et des légumes secs (lentilles, pois, haricots, fèves...). En parallèle, les aliments à index glycémique haut sont à éviter, comme les gâteaux ou les sucreries. Ils font monter puis redescendre très vite le taux de sucre dans le sang, ce qui provoque une sensation de fatigue.

2. Le café

Il a un effet booster immédiat grâce à la caféine qu'il contient : il augmente les capacités d'attention et de concentration du cerveau. Le café est une substance psychoactive qu'il faut consommer avec modération (trois tasses par jour maximum). Il faut également éviter d'en boire après 17 h afin d'éviter les insomnies.

3. Le thé

Il contient moins de caféine que le café et il est riche en tanins, qui limitent l'absorption de caféine par l'organisme. La théine n'a pas d'effets excitants mais des effets relaxants. Il peut être intéressant d'alterner le thé et le café.

4. Les poissons gras

Les poissons gras sont riches en oméga-3. Ceux-ci sont indispensables au bon fonctionnement des neurones. Ils favorisent la santé du cerveau dans la durée et préviennent les maladies neurodégénératives. Le saumon est le plus connu des poissons gras mais ce n'est pas le seul : le thon, le maquereau, le hareng et la sardine sont aussi très riches en oméga-3. 

Les aliments riches en oméga-3 protègent le cerveau. © alexpro9500, shutterstock

5. Les aliments riches en fer

Les aliments riches en fer comme la viande rouge, le boudin noir, le canard, les lentilles ou les crustacés favorisent le transport de l'oxygène dans l'organisme. Les fonctions de concentration et de mémorisation du cerveau nécessitent de grandes quantités d'oxygène.

6. Les fruits rouges et les baies

Les fruits rouges, les baies et la plupart des légumes sont riches en antioxydants. Ils permettent de lutter contre les radicaux libres qui détruisent les cellules de notre cerveau.

7. L’eau  

Le cerveau est constitué à 75 % d'eau. Lorsque notre cerveau est déshydraté, ses capacités de concentration diminuent très rapidement. De la fatigue et des maux de tête peuvent survenir. Les recommandations sont de 1,5 à 2 litres d'eau par jour. Pour rappel, l'eau est la boisson la plus hydratante qui soit. Il faut la privilégier aux sodas et aux jus de fruits.

En complément d'une alimentation variée et équilibrée, des mesures hygiéno-diététiques simples favorisent le tonus mental et un bon état de santé général. Le sommeil joue un rôle clé dans les processus d'apprentissage. Durant la nuit, le cerveau trie les informations reçues dans la journée. 

Une activité sportive régulière, sans être forcément intense, participe aussi au bon fonctionnement de l'organisme et donc du cerveau. Le tennis serait particulièrement intéressant : le cerveau est sans arrêt en train de calculer l'emplacement idéal du corps par rapport à la position et la vitesse de la balle !

Pour en savoir plus

En plus des ateliers proposés dans toute la France par la Société de Neurosciences, à l'origine de la Semaine du cerveau, Futura met à l'honneur les dernières avancées scientifiques concernant notre ciboulot. Cognition, psychologie ou encore histoires insolites et extraordinaires, une collection d'articles, de questions-réponses et de podcasts à retrouver toute cette semaine sous le tag « Semaine du cerveau » et sur nos réseaux sociaux !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !