© geralt by Pixabay

Sciences

N'utilise-t-on que 10% de notre cerveau ?

Question/RéponseClassé sous :Sciences , activité du cerveau , Mystère du cerveau
 

Une théorie répandue affirme que nous n'utilisons qu'une petite partie de nos ressources mentales et physiques : environ 10 % de notre cerveau. Cependant, il n'existe aucune étude scientifique qui a prouvé cette information. Alors, peut-on savoir quel pourcentage de notre cerveau nous utilisons ?

Ce mythe connu sur le cerveau, comme quoi nous n'utiliserions que 10 % de sa capacité, est valorisant pour l'être humain. Il suggère que nous pourrions être beaucoup plus intelligents, performants et créatifs si nous pouvions exploiter les 90 % restants du cerveau, que nous gaspillons peut-être aujourd'hui. Malheureusement, il n'est pas vrai, et nous allons voir pourquoi. 

10 % des régions de notre cerveau ?

Tout d'abord, il faut comprendre à quoi correspondent ces 10 % d'utilisation. S'ils font référence à 10 % des régions du cerveau, il est facile de réfuter l'affirmation. En effet, grâce à une technique appelée imagerie par résonance magnétique, les neuroscientifiques peuvent identifier les parties du cerveau qui sont activées lorsqu'une personne fait ou pense à quelque chose.

Une simple action, comme ouvrir et fermer la main ou dire quelques mots, nécessite une activité beaucoup plus importante qu'un dixième du cerveau. Même lorsque la personne ne fait rien, le cerveau travaille, en contrôlant des fonctions telles que la respiration, le rythme cardiaque ou encore la mémoire.

10 % du nombre de cellules cérébrales ?

Si les 10 % mentionnés se réfèrent au nombre de cellules cérébrales, l'affirmation n'est toujours pas vérifiée. En effet, lorsqu'une cellule nerveuse cesse d'être utilisée, elle se dégénère et meurt. 

Or le cerveau a besoin de nombreuses ressources et notre corps ne permet pas aux cellules cérébrales de rester inactives, elles sont trop importantes au bon fonctionnement de l'organisme. Le maintien du tissu cérébral consomme 20 % de tout l'oxygène que nous respirons.

10 % des cellules sont fonctionnelles ?

On sait que neuf cellules cérébrales sur dix sont des cellules de soutien, qui fournissent une assistance physique et nutritionnelle aux autres tissus. Les 10 % restants sont les neurones, qui sont chargés de transmettre des informations pour que nous puissions « penser ».

Certaines personnes ont pu interpréter que les 10 % de cellules qui s'occupent de la pensée pourraient profiter des neurones pour augmenter leur nombre, et ainsi la capacité du cerveau. Cependant, ces deux types de cellules sont séparés physiquement et ne peuvent pas être transformés en neurones pour nous donner plus de puissance mentale. L'équilibre de notre cerveau est tel qu'il y a les « 10 % qui pensent », et les « 90 % qui aident à penser ».

Le cerveau est encore l'objet de nombreuses recherches scientifiques. © Publicdomain by Pixabay

Quel pourcentage de notre cerveau est réellement utilisé ? 

Le cerveau est un organe très complexe dont nous ne connaissons pas encore le fonctionnement exact. Il est situé dans la boîte crânienne, qui est considérée comme le noyau d'intelligence et d'apprentissage de l'organisme. Il est divisé en deux parties : les hémisphères cérébraux gauche et droit, qui sont reliés par le corps calleux, une structure formée par d'épaisses fibres nerveuses.

Les deux hémisphères cérébraux ont des fonctions distinctes. L'hémisphère gauche est dans la plupart des cas lié au langage, aux souvenirs, à la parole. Il effectue des calculs et travaille à la résolution de problèmes. L'hémisphère droit est davantage lié à l'interprétation des images, aux compétences manuelles, à l'intuition, et à la perception de la musique. Il convient également de mentionner que pour la plupart des individus, les hémisphères commandent des côtés opposés du corps. Cela signifie que le côté gauche du cerveau, par exemple, contrôle les mouvements réalisés droit du corps.

Pour revenir à son pourcentage d'utilisation, c'est un chiffre qui reste inconnu pour les chercheurs aujourd'hui. Une grande partie de notre système nerveux cérébral travaille pour assurer le bon fonctionnement de notre organisme, mais il est impossible d'attribuer un pourcentage à son utilisation, qui peut se voir comme l'utilisation d'un réseau interconnecté dans les tâches que nous accomplissons.

Cela vous intéressera aussi

5 mythes sur le cerveau humain  À l'occasion de la Semaine du Cerveau, qui se tient du 16 au 22 mars 2020, voici 5 mythes sur le cerveau humain qui ont la vie dure. Sont-ils vrais ou faux ? Réponse en vidéo !  

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !