Il faut éviter de s'ennuyer pour ne pas voir survenir l'envie de manger. © NeustockImages, Istock.com

Santé

Confinement : comment bien s'alimenter et éviter de grignoter ?

ActualitéClassé sous :Nutrition , Confinement , Alimentation

Nous allons être confinés pendant encore 3 semaines minimum. Comment bien manger pendant cette période qui pourrait se prolonger encore ou bien refaire surface épisodiquement dans les mois à venir ? 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Confinement : et si on se mettait à la méditation ?  La méditation est un outil thérapeutique dont chaque personne peut apprécier les vertus. Qu'on la pratique seul ou accompagné, elle permet notamment de réduire le stress, l'anxiété, et les risques de dépression. Mais par où commencer ? Il existe plusieurs exercices pour s'initier. Découvrez-en un dans cette nouvelle vidéo ! 

La période de confinement est une période où l'ennui et le stress peuvent venir frapper à notre porte. Même si le désœuvrement peut être fécond d'idées novatrices, il nous pousse parfois à trop manger. Surtout des aliments riches en sucres, en graisses, ultra-transformés et rapidement disponibles. En effet, nous avons perdu notre rythme habituel quotidien. De plus, nous baignons dans une période stressante de part la pandémie.

Il faut donc se créer de nouvelles boucles habituelles et lutter contre le stress pour amoindrir le phénomène. Des chercheurs italiens nous donnent quelques pistes pratiques dans un article publié dans l'European Journal of Clinical Nutrition.

Nous le disions, choisir de s'ennuyer est une bonne solution pour voir émerger de nouvelles idées, de nouveaux projets, des choses auxquelles notre cerveau nous fait subitement penser. C'est un phénomène individuel bien connu, surtout des chercheurs : on peut réfléchir des heures sur une problématique et lorsqu'on n'y réfléchit plus, l'idée s'impose à nous comme une évidence. Cet ennui n'est pas le problème. 

Pendant le confinement : fuyez l'ennui à tout prix pour éviter d'avoir envie de manger. © Wayhome Studio, Adobe Stock

Avant tout, éviter de trop vous ennuyer

L'ennui problématique dont nous parlons, c'est celui où vous cherchez constamment à vous occuper pour vous apporter du plaisir ou du réconfort. En alimentation, cela donne lieu à ce qu'on appelle le food craving qui se traduit par l'envie de manger. Inévitablement, en étant confiné, on peut très vite se tourner vers les placards de la cuisine.

La meilleure solution reste donc de vous définir un programme comme si vous travailliez : un peu de sport, un peu de lecture, un peu de discussion avec les ami(e)s, un peu de cuisine, un peu de jeux de société ou de jeux vidéos, etc. Qu'importe l'activité, le tout est d'installer une routine dans votre journée pour éviter de penser constamment à manger.

Prendre ses repas à heure régulière lorsqu'on a véritablement faim (et non pas envie de manger) est également d'une importance primordiale. Aussi, évitez d'avoir des aliments trop rapidement disponibles (chips, gâteaux, etc.) à consommer dans vos placards et à portée de main. Bien évidemment, ils ne sont pas interdits, mais à limiter.

Comment manger ?

On peut résumer grossièrement l'article des chercheurs italiens par : mangez équilibré. Néanmoins, ces derniers rentrent un peu plus dans les détails en vous conseillant de privilégier des aliments riches en antioxydants (fruits et légumes), riches en tryptophane (produits laitiers, viandes, œufs) et en zinc. Ils vous conseillent également de manger un peu de poisson gras, riche en vitamine D, et de vous exposer un peu chaque jour au soleil si vous le pouvez.

Tout cela dans le but de favoriser votre bonne humeur et d'apporter à votre organisme tous les nutriments nécessaire, particulièrement pour les fonctions de votre système immunitaire. Le modèle de l'alimentation méditerranéenne est un bon exemple à suivre. Néanmoins, n'oubliez pas le plaisir et prenez rendez-vous en télé-consultation avec un diététicien-nutritionniste si vous avez du mal à changer vos habitudes alimentaires. Celui-ci pourra vous aider à le faire sans générer de frustration.

  • Pour résister à l'envie de manger, il faut combattre ennui et stress, par exemple en se réaménageant une routine journalière. 
  • Éviter d'avoir trop d'aliments réconfortants et rapidement disponibles dans les placards. Loin d'être interdite, leur consommation régulière et abusive est mauvaise pour votre santé. 
  • Adopter un régime similaire au régime méditerranéen est une très bonne idée. Si vous ne parvenez pas à opérer ces changements, faites appel à un(e) diététicien(ne).
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !