En période de confinement, il faut savoir prendre soin de soi pour conserver sa forme. © Tumisu, Pixabay, DP

Santé

Le RV du Dr Cocaul : comment rester en forme en période de confinement

ActualitéClassé sous :Coronavirus , coronavirus , confinement

La période tumultueuse que nous traversons dans le monde nous rappelle que notre Planète est petite et que nous possédons tous le même organisme, que le virus ne connaît pas les couleurs de peau, les nationalités, les sexes, les âges, l'état de santé préexistant et le niveau de poids.  

Il ne faut pas se leurrer, les viroses vont continuer à se développer dans le futur, peut-être avec de nouvelles pandémies (épidémies à l'échelle mondiale) et de nouveaux confinements. Nous sommes bien entrés dans le 21e siècle, celui de la mondialisation avec ses bienfaits et ses nouveaux risques sanitaires.

Il convient de conserver notre patrimoine santé autant que l'on peut, prendre soin de soi comme des autres en améliorant notre hygiène corporelle, ce que les Japonais font depuis longtemps et qui leur permet de mieux se comporter face à ce type de coronavirus, le Covid-19. Il faudra changer de dogme vis-à-vis de la propreté défaillante des Français et en particulier, réellement, procurer des moyens aux écoles pour pouvoir faire appliquer décemment les règles d’hygiène auprès des enfants.

Confinement et consultation médicale : l'importance de garder un lien avec votre médecin

Allez à vos consultations médicales même pendant le confinement, c'est autorisé (heureusement) et une absolue nécessité pour certains d'entre vous (je pense à tous ceux qui souffrent de maladies chroniques comme le diabète, l'hypertension, l'obésité, etc.). Vous devez conserver le lien médical, cela vous permettra de stabiliser votre état de santé qui peut vite se fragiliser en l'absence de surveillance adéquate et cela évitera de saturer les services d'urgence.

Lavez-vous soigneusement les mains plusieurs fois par jour. © Mylène2401, Pixabay, DP

Soyez fidèle à vos traitements, ne les interrompez pas sans avis médical même si certains messages peuvent vite affoler (le ministre de la Santé Olivier Veran a justement appelé à être vigilant sur la prise d'anti-inflammatoires qui risque de précipiter vers des complications cardiaques et respiratoires dans certains cas de patients positifs au Covid-19, mais cela ne signifie pas que les cardiaques doivent interrompre l'aspirine ou que les asthmatiques doivent stopper leur prise de cortisone, comme les patients présentant des maladies rhumatologiques). Les professionnels de la santé, ce sont les médecins, vos médecins et non pas le voisin de palier ou l'animateur d'un blog à sensation.  

Restez actif car le confinement peut inciter à vous rendre oisif

En ce qui concerne le confinement, cela incite à  grignoter, à moins bouger car nager, courir, faire de la corde à sauter, peut être compliqué dans un appartement !

Le poids risque de s'en ressentir et la France, au sortir de cet état d'isolement, pourrait être plus « grosse ». Les gens risquent de décompenser au niveau psychique avec ce stress très anxiogène et ce moment où on navigue à vue sans réelle visibilité sur le futur. Alors, on risque de se transformer en « patate de canapé » en regardant Canal+ ou Netflix ou en jouant aux jeux vidéo et même en lisant ce qui est pourtant recommandé par notre Président. Faites vos courses en toute quiétude et non pas comme si une bombe allait nous tomber dessus. La précipitation hallucinante vue dans les médias, où les caddies étaient remplis pour trois mois de siège, peut inquiéter sur l'état mental de certains. Le contenu de certains chariots laissait pantois, des glaces, des paquets de chips et autres nourritures ultratransformées. Je comprends que l'on craque mais réfléchissons un minimum à nos courses en privilégiant les primeurs de saison, les surgelés non transformés, les produits basiques, même les conserves de base. Les pâtes et le riz, pourquoi pas, mais les sauces sont parties très vite, ce qui laisse craindre un bombardement calorique dans les assiettes de certains.

Faites du sport chez vous pendant le confinement. © Karabulakastan, Pixabay, DP

Beaucoup vont penser qu'après tout tant que l'on n'est pas malade, il faut en profiter ! Remettez-vous en question pendant cette crise pour justement apprendre à respecter encore plus votre corps et les cellules qui le constituent. Pour les fumeurs, temporisez autant que faire se peut, ne buvez pas de sodas, ou le moins possible, et encore moins d'alcool. Profitez si vous disposez de suffisamment de place, pour cuisiner des recettes et impliquez vos enfants.

Pour les personnes confinées seules, essayez de manger dans une ambiance sereine

Essayez, tous, de manger lentement sans écrans perturbateurs, signaux de satiété. Essayez également de conserver un emploi du temps en ne vous levant pas à pas d'heure. Donc, respectez vos heures de sommeil et ne vous décalez pas sinon vous risquez de grignoter et aurez à rendre des comptes à votre bascule dans un minimum de quinze jours.

Le confinement risque d'être reconduit, il faut nous préparer psychologiquement.  Mettez un point d'honneur à sortir autour de votre pâté de maisons mais seul ou avec les personnes uniquement de votre foyer. Respectez les autres, c'est se respecter soi-même. 

En savoir plus sur le Dr Arnaud Cocaul

Le Dr Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste, spécialisé dans la prévention de l'obésité et les troubles du comportement alimentaire en général. Il intervient dans les médias autour de sujets concernant la nutrition, et est favorable à une interface avec les médias. Il dispense des conférences grand public toujours dans l'esprit d'être un passeur et a participé à la réalisation d'une application ludique (Serious game) pour mobile, baptisée KcalMe.

Son encyclopédie des super aliments :

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !