Le régime méditerranéen serait protecteur même sans sport. © Lukas Godja, Adobe Stock

Santé

Le régime méditerranéen protégerait le cœur même sans sport

ActualitéClassé sous :maladies cardiovasculaires , régime méditerranéen , Nutrition

Le régime méditerranéen est bénéfique pour notre santé et plus particulièrement pour notre système cardiovasculaire. Lorsqu'on est à haut risque cardiovasculaire, il serait efficace même sans sport, si on se base sur le taux de polyamine dans le sang, qui n'est pas encore un marqueur d'une grande fiabilité.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Naturellement vôtre : « Le meilleur régime est le non-régime »  Dans ce nouvel épisode de «Naturellement vôtre», le nutritionniste Arnaud Cocaul partage son avis sur les régimes. Sont-ils bons ou mauvais ? Selon lui, le meilleur régime n'est pas celui basé sur la restriction mais sur le contrôle des quantités. 

Prudence... Cet article ne vise pas à faire l'apologie de l'absence de sport dans votre vie quotidienne. Bien au contraire. Le manque d'activité physique et qui plus est la sédentarité sont des facteurs de risque majeur des maladies cardiovasculaires. Néanmoins, nous allons tenter de nous battre contre le « tout ou rien ». Si vous avez cette mauvaise habitude que certains d'entre nous adoptent, nous faisons soit tout à fond, soit rien du tout. Jamais à moitié. Si vous êtes à haut risque cardiovasculaire, suivre un bon régime alimentaire de type méditerranéen semble aussi efficace avec ou sans restriction calorique et avec ou sans sport sur certains marqueurs protecteurs de notre petite pompe sanguine, en tout cas, selon cette récente expérience, qui devra être répliquée pour confirmer ses conclusions.

Régime méditerranéen et mode de vie : ce que dit l'étude

Dans cette étude (dont seul le résumé est accessible, ce qui appelle à la prudence), les chercheurs ont comparé l'effet d'un régime méditerranéen avec promotion de la restriction calorique et de l'activité physique à un régime méditerranéen tout ce qu'il y a de plus classique sans ces deux paramètres. Leur attention s'est portée sur l'influence de ces deux interventions sur la teneur en polyamine et en métabolites similaires dans le sérum de sujets à haut risque de maladie cardiovasculaire.

Les polyamines sont des molécules que l'on retrouve particulièrement au sein de l'alimentation méditerranéenne. Plusieurs revues discutent du rôle protecteur qu'elle pourrait jouer dans cette diète mais l'hypothèse ne fait pas encore consensus, faute de données suffisantes. On comprend donc que les marqueurs sur lesquels se basent les scientifiques ne sont pas d'une fiabilité parfaite. Cela pousse à prendre l'information que délivre cet article avec prudence. 

Les données des participants viennent de la grande cohorte Predimed. Ici, ce sont les données de 75 personnes qui ont été analysées et qui suggèrent que la restriction calorique et l'activité physique en plus du régime méditerranéen n'apportent aucune différence significative dans le taux de polyamine dans le sang après 26 semaines d'intervention. De même, concernant les concentrations d'hémoglobine glyquée, de HDL-cholestérol ou de triglycérides. En revanche, et cette information est loin d'être anodine, le groupe promotion de la restriction calorique et activité physique mange un peu moins (340 à 567 kcal de moins), a une activité physique plus soutenue et une diminution significative de l'indice de masse corporelle. 

Le régime méditerranéen est le régime qui possède les meilleurs effets santé éprouvés scientifiquement. © Foxy Forest Manufacture, Adobe Stock

Quelques conseils pratiques

Pour protéger votre cœur, le mode de vie est un levier primordial. Premièrement, fuyez les toxiques, surtout le tabac, et faites-vous aider pour arrêter de fumer. Si vous en consommez déjà, buvez de l'alcool avec beaucoup de modération (et non, un petit verre de rouge tous les jours au repas ce n'est pas de la modération, même si c'est votre médecin qui l'a dit). Adoptez la diète méditerranéenne (céréales complètes, légumineuses, poissons, légumes, fruits, produits laitiers, etc.) et le mode de vie qui va avec (faire du sport de façon régulière à une intensité modérée, enrichir ses liens sociaux, etc.). Prenez du temps pour vous détendre, en pratiquant des formes de méditation diverses et variées. La robustesse de leur efficacité n'est pas encore bien démontrée, mais cela ne coûte pas grand-chose de prendre cinq minutes par jour pour se poser et souffler. Si vous êtes à haut risque, votre médecin pourra également vous prescrire des médicaments adéquats pour limiter ce dernier. 

  • Le régime méditerranéen est une alimentation équilibrée et bénéfique pour la santé.
  • Une étude suggère que l'activité physique et la restriction calorique n'ont pas d'efficacité sur certains marqueurs potentiellement protecteurs. 
  • Pour protéger votre cœur, évitez les toxiques, mangez méditerranéen, faites du sport régulièrement à intensité modérée, évitez le stress et consultez votre médecin. 
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !