L’hémoglobine est la protéine des globules rouges transporte l’oxygène dans le sang. © Matthieu, Adobe Stock
Santé

Hémoglobine

DéfinitionClassé sous :Corps humain , hémoglobine , globule rouge

L'hémoglobine (Hb) est la protéine des globules rouges qui sert au transport de l'oxygène dans les tissus et qui donne la couleur rouge du sang. Elle est synthétisée dans la moelle osseuse par les érythroblastes (les précurseurs des globules rouges) à raison de 6 à 8 g par jour.

Il existe trois types d'hémoglobine : HbA, HbA2 et HbF. Cette dernière se retrouve chez l’embryon et disparait totalement du sang avant l'âge de 1 an.

Structure et fonction de l’hémoglobine

La protéine d'hémoglobine est constituée de quatre unités de globine (deux unités d'alpha-globine et deux sous-unités de bêta-globine) enroulées sur elles-mêmes, avec au centre l'hème où se loge un ion fer (fer ferreux Fe2+). Chaque molécule d'hémoglobine contient ainsi quatre atomes de fer. Lorsque l'oxygène arrive dans le sang, les molécules d'oxygènes se fixent au fer de l'hème. Une fois liée à l'oxygène, l’hémoglobine devient l'oxyhémoglobine. À l'inverse, elle forme la carbhémoglobine lorsqu'elle se lie avec le dioxyde de carbone. Le dioxyde de carbone est ensuite transporté par le sang vers les poumons où il est expiré.

L'affinité de l'hémoglobine pour l'oxygène dépend de plusieurs facteurs, dont le principal est la pression partielle en oxygène (plus la pression est élevée et plus l'affinité de l'Hb pour l'oxygène baisse). Une baisse du pH du sang, l'augmentation de la température ou du 2,3 DiphosphoGlycérate (DPG) ont pour effet d'abaisser l'affinité de l'hémoglobine pour l'oxygène.

L’hémoglobine est constituée de 4 chaînes de globine comportant chacune un hème, qui fixe l’oxygène du sang. © gritsalak, Adobe Stock

La teneur normale en hémoglobine est de 13 à 18 g pour 100 ml de sang chez l'homme et de 12 à 16 g pour 100 ml chez la femme. Ce taux est variable selon les individus et les conditions de vie. Les personnes vivant en altitude ont généralement des taux d'hémoglobine plus élevés, alors que l'hémoglobine tend à être plus basse chez les hommes âgés, les enfants et pendant la grossesse.

Pathologies et anomalies de l’hémoglobine

Plusieurs maladies génétiques se caractérisent par une anomalie de la synthèse d'hémoglobine avec, pour conséquence, une production insuffisante ou un défaut dans la structure de la protéine.

  • thalassémies (α-thalassémie ou β-thalassémie selon la chaîne affectée) : la structure est normale mais la production diminuée ;
  • drépanocytose : mutation du gène codant pour la β-globine, qui aboutit à un type anormal d'hémoglobine appelé hémoglobine S ;
  • autres hémoglobinopathies : une chaîne de globine est structurellement anormale.

L'hémoglobine peut aussi être affectée par un changement de structure diminuant sa capacité à transporter l'oxygène, comme lors d'une intoxication.

  • méthémoglobine (transformation du fer ferreux de l'hème en fer ferrique Fe3+) ;
  • sulfhémoglobine (fixation d'un ion sulfure sur l'hème) ;
  • carboxyhémoglobine (fixation d'atome de monoxyde de carbone CO sur l'hème).

Les maladies de l'hémoglobine se traduisent le plus souvent par une anémie, une pâleur, des difficultés respiratoires, ou encore des crises de douleurs.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les plaquettes patrouillent dans les vaisseaux sanguins  Les plaquettes (en rouge) se déplacent dans les vaisseaux sanguins et interagissent avec les cellules de Kupffer (en bleu), qui sont les macrophages résidents du foie. Par ce biais elles peuvent détecter la présence d’agents infectieux. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !