La neige vire au rouge sang dans les Alpes ! Pourquoi ?

Classé sous :Micro-organismes , neige , algue

Quand la neige se couvre de rouge dans les Alpes, le spectacle peut paraître macabre. En fait, ce « sang des glaciers » est dû à un bloom de microalgues, une période pendant laquelle elles se multiplient fortement. 

On retrouve dans les montagnes des espèces encore très mal connues. Des scientifiques ont fondé le consortium Alpalga pour étudier ces écosystèmes possiblement menacés par le réchauffement climatique. Ils ont pu créer une carte de répartition des microalgues des neiges, qui sont distribuées en fonction de l’altitude. Par exemple, celles du genre Sanguina, qui donnent la couleur rouge à cause de leur concentration en carotènes, se retrouvent seulement à partir de 2.000 mètres, alors que Symbiochloris prolifèrent plus bas, à 1.500 mètres. 

Certaines questions demeurent en suspens : quelles sont toutes les espèces de microalgues peuplant la neige ? Comment font-elles pour résister aux conditions climatiques extrêmes ? Quel est l'effet du réchauffement sur les blooms ? Réciproquement, quel est leur effet sur la fonte des neiges ? Les scientifiques vont tenter d'y répondre.

Prélèvement dans des neiges couvertes de « sang des glaciers ». © Jean-Gabriel Valay, Jardin du Lautaret, UGA, CNRS
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Parfois, les glaciers deviennent rouges, pourquoi ?  À plus de 3000 m d'altitude, la neige se colore parfois en rouge. Cet étrange phénomène est dû à un organisme qui affectionne particulièrement le froid. Découvrez cette algue surprenante en vidéo, avec l'aide du Muséum national d'histoire naturelle.