Il existe huit groupes sanguins fondés sur les systèmes ABO et Rhésus. © Cherries, Adobe Stock
Santé

D’où viennent les différents groupes sanguins ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , sang , groupe sanguin

Fondés sur le système ABO et le système Rhésus, les groupes sanguins assurent la compatibilité du sang entre les différentes personnes. Comment est déterminé notre groupe sanguin et quels sont les groupes les plus répandus ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le microbiote intestinal, un allié précieux pour notre santé  Dans l’organisme, il existe différents microbiotes : celui de la peau, de la bouche, du vagin… Mais le plus important est le microbiote intestinal. Les scientifiques connaissent son potentiel depuis longtemps mais la mise au point de nouvelles techniques permet d’approfondir les recherches pour décrire la nature des interactions hôte-microbiote, celles des micro-organismes entre eux, et leur incidence en matière de santé. 

Les groupes sanguins A, B, AB ou O proviennent des antigènes qui recouvrent la surface des globules rouges, globules blancs et plaquettes. Il existe plusieurs dizaines de systèmes antigéniques (Kell, Duffy, Kidd...) qui caractérisent les cellules sanguines, dont plus de 20 pour les seuls globules rouges. Les plus importants, notamment pour assurer la compatibilité sanguine lors des transfusions, sont le système ABO et le système Rhésus.

Le système ABO et le système Rhésus

Le gène impliqué dans la détermination des groupes sanguins est localisé sur le chromosome 9, et comme chaque gène, il peut être présent sous différentes versions, ou allèles : A, B ou O. Puisque nous sommes diploïdes, nous possédons deux copies du même gène, l'un provenant de notre père et l'autre de notre mère. Il existe donc six génotypes différents possibles : OO, OA, OB, AA, BB et AB. Seuls les allèles A et B codent pour des glycoprotéines, l'allèle O correspondant à une absence d'antigène. Ce dernier est récessif, ce qui veut dire que s'il hérite d'allèles A et O, l'individu sera de groupe sanguin A. Un individu de groupe O a donc forcément deux allèles O.

Le système Rhésus RhD provient de la présence ou de l'absence de l'antigène D sur les globules rouges. On peut donc être soit Rh+, soit Rh-. Cela conduit à l'existence de huit groupes sanguins : A+, A-, B+, B-, O+, O-, AB+ et AB-. Le système Rhésus comprend également d'autres antigènes (C, E, c ou e) qui sont souvent indiqués sur les cartes de groupe sanguin.

Les groupes sanguins les plus répandus dans différents pays. © Statista

Quels sont les groupes sanguins les plus fréquents ?

À l'échelle mondiale, le groupe O est le groupe sanguin le plus fréquent et le groupe A est le plus rare. Mais la prévalence des groupes est très variable selon les caractéristiques génétiques des populations. En France, les plus répandus sont les groupes A et O (respectivement 44 et 42 %), alors que les groupes B et AB représentent ensemble moins de 15 % de la population. Chez les peuples indigènes d'Amérique du Sud, le groupe O est très majoritaire (comme on peut le voir sur le graphique pour le Pérou). Le groupe sanguin B est lui très fréquent en Inde (40 %) et globalement assez répandu dans les pays d'Asie du Sud).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !