Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un drone médical pour transporter des échantillons sanguins On a déjà vu des drones capables de livrer du matériel médical ou des médicaments, mais qu’en null

Un donneur universel est une personne qui peut donner son sang à tout le monde. Il s'agit d'un individu du groupe sanguingroupe sanguin O et de rhésus négatif. En France, seulement 6 % de la population est donneur universel d'après l'établissement français du sang. Mais 36 % seraient de groupe O+, ce qui leur permet de donner leur sang aux groupes O+, A+, B+ et AB+, soit environ 85 % de la population. Par opposition, le groupe receveur universel est AB+. Pour le don de plasma, ce sont les personnes de groupe AB qui sont des donneurs universels.

Les globules rougesglobules rouges des personnes de groupe O ne présentent ni antigène A, ni antigène B. Si un donneur de sang est par exemple du groupe A, ses globules rouges portent des antigènes A et seront reconnues comme étrangères chez des receveurs de groupe B ou O, qui possèdent des anticorpsanticorps anti-A : les cellules sanguines du donneur seraient détruites par le système immunitaire du receveur par hémolysehémolyse et la transfusion serait alors un échec. L'hémolyse peut avoir des conséquences graves sur le receveur.

Système ABO et système rhésus

Le système des groupes sanguins ABO a été découvert en 1900 par Karl Landsteiner, prix Nobel de médecine en 1930. Il avait constaté l'agglutination des globules rouges en présence de sérum humain. Il en avait déduit l'existence de deux antigènes appelés A et B sur les globules rouges. En fait, le système ABO correspond à la présence sur la membrane des hématies de polysaccharidespolysaccharides ; ces sucressucres dépendent de la présence de certaines enzymesenzymes.

Le système rhésus est basé sur la présence (rhésus positif) ou l'absence (rhésus négatif) de l'antigène D sur les hématies. Son nom vient du singe macaque rhésusmacaque rhésus chez qui ce système de groupe sanguin a été décrit.