On ne peut aborder le sport de haut niveau sans évoquer le problème du dopagedopage qui l'entache malheureusement. Pour gagner une compétition, il faut faire preuve de grandes qualités, tant physiquesphysiques que mentales. Il arrive que des sportifs se laissent tenter par l'absorptionabsorption de substances ou par l'utilisation d'actes médicaux (comme oxygéner le sang) permettant de stimuler ou d'augmenter artificiellement leurs capacités.

La traque aux molécules dopantes.© CLIPAREA l Custom media, Shutterstock

La traque aux molécules dopantes.© CLIPAREA l Custom media, Shutterstock
La prise de stupéfiants permet d'augmenter artificiellement les capacités physiques des sportifs. © Xoan Baltar, Flickr, cc by 2.0

La prise de stupéfiants permet d'augmenter artificiellement les capacités physiques des sportifs. © Xoan Baltar, Flickr, cc by 2.0

Devant ce phénomène de société qui touche notamment les très médiatisées compétitions sportives, la lutte antidopage s'est mise en ordre de bataille et ne cesse d'évoluer face à un dopage de plus en plus difficile à déceler. Quel est donc ce phénomène ? Jusqu'où peut-il aller ? Jusqu'où peut-on le traquer ?

Un récepteur des androgènes lié à la testostérone 16. On montre ici la structure secondaire d'un récepteur en rouge, vert et bleu avec le stéroïde, en blanc. © Tim Vickers, DP

Un récepteur des androgènes lié à la testostérone 16. On montre ici la structure secondaire d'un récepteur en rouge, vert et bleu avec le stéroïde, en blanc. © Tim Vickers, DP

Dans ce dossier, nous évoquerons l'histoire du dopage, comment s'organise la lutte anti-dopage, l'analyse du dopage, ce que nous réserve l'avenir...