Santé

Comment se calcule l'IMC ?

Question/RéponseClassé sous :Nutrition , médecine , indice de masse corporelle

L'Indice de masse corporelle (IMC) est une mesure internationale inventée dans les années 1830 qui se calcule avec une formule mathématique simple et rapide. L'IMC permet d'estimer si votre poids est en adéquation avec votre taille mais cet indicateur de corpulence a ses limites.

L'Indice de masse corporelle (IMC) est la mesure phare pour détecter l'obésité. Il se calcule simplement en divisant votre poids par votre taille (en m) au carré. Cela donne un résultat dont l'unité de mesure est kg/m2. Avec le calcul de l'IMC vous pouvez savoir, vaguement, si votre poids correspond au poids d'une personne en bonne santé. Mais cet indicateur a des limites inhérentes à sa simplicité. 

L'IMC ne prend en compte que la taille et le poids. Il est donc forcément réducteur. © superwikifan, CC by-sa-30

L'IMC est-il un indicateur fiable ? 

L'IMC est allègrement utilisé en milieu médical pour sa rapidité. Pourtant sa fiabilité est loin de faire l'unanimité. Bien sûr, il convient de ne surtout pas tenir compte de l'IMC chez des cas particuliers comme des femmes enceintes ou des sportifs. Mais, même chez la population normale, il semblerait que l'IMC se trompe une fois sur deux. En effet, cet indice permet de repérer les personnes en surpoids ou obèse, il ne permet pas d'analyser leur graisse viscérale, celle qui se loge autour des organes. Et c'est bien celle-ci qui pose souvent problème. Or, il existe beaucoup de personnes minces du point de vue de l'IMC mais qui accumulent par leur mode de vie, par exemple, de la graisse viscérale. Cela pose question quant à la pertinence de cet indicateur. Son utilisation massive a d'ailleurs sous-estimé « l'épidémie » actuelle d'obésité.

Un meilleur indicateur : l'IMG

L'Indice de masse grasse ou IMG est un indicateur bien plus utile que l'IMC. Bien que l'IMC soit la méthode la plus fréquemment utilisée pour évaluer le surpoids et l'obésité, cette méthode est, comme nous l'avons vu, fortement critiquée car l'IMC ne reflète pas toujours la véritable masse grasse, qui peut être mieux évaluée par une évaluation de la masse grasse et de la masse maigre. L'IMG se calcule après avoir passé des examens médicaux spécifiques à l'aide d'un impédancemètre. Selon une étude, cet indicateur prédit très bien le risque de syndrome métabolique, il est indépendant de l'IMC ou du pourcentage de masse grasse corporelle. Il représenterait donc un indicateur de choix pour diagnostiquer des personnes à risques. Son seul problème est d'être beaucoup plus coûteux en temps et en argent pour être obtenu là où l'IMC ne prend que le temps de la division.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi