Les régimes restrictifs ne sont pas une bonne idée. © ProStock-Studios, Adobe Stock
Santé

Restriction calorique : un nouvel essai clinique montre des bénéfices mais...

ActualitéClassé sous :Nutrition , régime , restriction calorique

-

On le sait, les régimes restrictifs sont néfastes pour la santé. À court terme, ils peuvent entraîner des carences tandis qu'à moyen et long terme, ils n'ont aucun bénéfice sur ce qu'ils prétendent « guérir » à savoir, le surpoids. Un nouvel essai clinique nuance ce discours, au moins pour quelques paramètres. 

L'essai clinique en question a durée deux ans. On sait que la plupart des personnes qui entament un régime restrictif pour perdre du poids reprennent la totalité de leur poids, si ce n'est plus, sur le long terme (5 à 10 ans). 143 participants en surpoids ont participé à cet essai randomisé. Les chercheurs ont mesuré l'effet de cette restriction sur la perte de poids et l'appétit général des patients. Des effets bénéfiques sont mesurés mais déjà, au bout de deux ans, les scientifiques notent une baisse de l'adhésion aux régimes prescrits.

Néanmoins, d'autres publications découlant de la même cohorte de patients ont vu le jour et vont plus en profondeur dans la problématique de la perte de poids. On constate alors que la qualité de vie, le sommeil et les relations sexuelles y sont améliorés. De même pour le comportement alimentaire. Cependant, cela ne règle en aucun cas la problématique du temps, qui fait que ces études, loin d'être obsolètes, butent à mesurer le phénomène complexe du maintien d'un poids sain dans une vie (ce qui n'est pas son objectif premier, certes.)

Apprendre comment bien manger est primordial. © Konstantin Yuganov, Fotolia

Misons sur l'apprentissage

Savoir comment bien se nourrir, autant pour sa santé que pour son plaisir, est d'une importance capitale pour préserver un état de santé optimal, un bien-être et une qualité de vie adéquate. Apprendre à bien manger, c'est connaître des règles de bases issues du savoir scientifique et diététique mais c'est surtout être en capacité de l'adapter à sa propre vie, son propre environnement, sa culture, la disponibilité des aliments, sa psychologie, etc. parce que la vie change constamment et qu'elle nous soumet à beaucoup d'épreuves, tant professionnelles que personnelles, et d'émotions.

Le savoir permet d'adapter notre alimentation à cet ensemble de situation. Apprendre à nouveau à se reconnecter à ses sensations de satiété est aussi un atout indispensable dans la quête d'un poids sain. La restriction calorique peut alors être utile, dès lors que l'on sait s'en servir et qu'elle est adaptée à soi et à son environnement.

  • Un nouvel essai clinique a trouvé des bénéfices à la restriction calorique sur la perte de poids et l'appétit.
  • D'autres études publiées montrent que les bénéfices sont nombreux mais l'essai reste trop court pour appréhender le phénomène complexe du maintien du poids au cours d'une vie. 
  • Évitez les régimes, apprenez à bien manger, adaptez cela à votre propre vie et environnement.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !