au sommaire


    Le Cher offre d'originaux paysages propices à la flânerie et aux balades, ainsi que des sites patrimoniaux remarquables. Les nombreux musées du département invitent quant à eux à découvrir des savoir-faire ancestraux et une histoire plus que brillante... celle de l'or.

    Abbaye de Noirlac, la salle capitulaire © Manfred Heyde, <em>Wikimedia commons,</em> CC by-sa 3.0
    Abbaye de Noirlac, la salle capitulaire © Manfred Heyde, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0

    Les marais de Bourges : les hortillonnages

    À l'origine vaste ceinture marécageuse, ces hortillonnages ont contribué à la défense de la ville. Vendus en partie en 1640, ils ont été « mis en valeur » c'est-à-dire asséchés et cultivés. Les promenades en barque sur les canaux, au milieu des terres cultivées, sont très agréables au printemps pour observer les oiseaux, en été pour les potagers, et en automneautomne pour les couleurs.

    Les marais de Bourges, avec une vue sur la cathédrale Saint-Étienne. © Domenico Di Nolfo, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0
    Les marais de Bourges, avec une vue sur la cathédrale Saint-Étienne. © Domenico Di Nolfo, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

    La Cité de l'or : l’histoire de la bijouterie

    Saint-Amand-Montrond abrite la Cité de l’or, un pôle d'excellence des métiers d'art et un musée dédié à l'or. Vous pourrez y découvrir la géologiegéologie et l'histoire de l'or, tous les métiers du domaine de l'orfèvrerie (experts, artisans, etc.)), de remarquables collections de bijoux et la coulée des lingots d'or...

    L’abbaye de Noirlac : un chef-d’œuvre cistercien

    Construite à partir de 1150, l'abbaye de Noirlac est le reflet de la simplicité et de la sobriété du stylestyle cistercien. Les vitraux sont l'œuvre de l'artiste contemporain Jean-Pierre Raynaud en 1975. Le site accueille de nombreux événements dans le cadre de sa saisonsaison artistique.

    Vue du cloître de l'abbaye de Noirlac. © Goldmund, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0
    Vue du cloître de l'abbaye de Noirlac. © Goldmund, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

    Des musées pour l’ocre, l’eau et les fours banaux

    La Maison de l’eau, un ancien moulin transformé en musée et situé à Neuvy-sur-Barangeon, vous séduira.

    Le Musée de l'Ocre de Saint-Georges-sur-la-Prée entretient la mémoire d'un riche passé, à savoir l'exploitation de l'ocreocre qui y cessa vers 1860.

    À Vierzon, au pied du Beffroi, le Musée des Fours banaux s'organise autour de deux fours du XVe siècle. Vous découvrirez aussi les horloges du Beffroi.