Parfois confondus avec des Ovnis en raison de leur apparence de soucoupe volante, les lenticulaires sont sûrement les plus « surnaturels » des nuages.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le fascinant monde des nuages Regardez passer les nuages : il en est de toutes les formes. Nous vous en montrons ici quelques-uns, qui résident à différents « étages », comme disent les météorologues.

Les lenticulaires sont des nuages d'onde qui peuvent prendre des formes très étonnantes. Certains se présentent en forme d'assiettes, parfois empilées les unes sur les autres, d'autres sont très étirés en longueur et ressemblent à de fines lamelles, mais les plus spectaculaires ressemblent à des engins venus d'un autre monde. Le nom « lenticulaire » vient d'ailleurs de « lentilleslentilles », en référence à leur forme. Ces jolis nuages que l'on rencontre principalement en montagne peuvent être présents de manière isolée ou bien par centaine. Ils peuvent aussi bien apparaître minuscules et dénués d'intérêt, qu'immenses et impressionnants, particulièrement au coucher du soleilsoleil.

Un nuage qui se forme et déforme en permanence

Il se crée par beau temps très sec quand les conditions de vents sont réunies en altitude, partout dans le monde. Ce nuage d'onde apparait au-dessus des pics montagneux, mais également à proximité. Il est en fait façonné par le vent qui circule au-dessus des reliefs : même si le vent est calme dans la vallée ou sur le versant de la montagne où l'on se trouve, la présence d'un nuage lenticulaire indique qu'il existe des courants forts en altitude.

Nuage lenticulaire coiffant un sommet montagneux. © Nathaniel Gonzales, Adobe Stock
Nuage lenticulaire coiffant un sommet montagneux. © Nathaniel Gonzales, Adobe Stock

Il est nécessaire que la vitessevitesse du vent atteigne au minimum 50 km/h en altitude, pour que ce nuage apparaisse entre 2 et 7 kilomètres d'altitude. Cet altocumulus lenticularis, de son nom scientifique, s'aligne au sommet de chaque onde (les courants) qui se dessine par rebond au-dessus des monts ou collines. L'airair redescend et remonte en alternance en aval de l'obstacle, ce qui créé une onde stationnaire. Lorsque l'air s'élève, la vapeur d'eau qu'il contient se transforme en gouttelettes d'eau qui constituent le nuage.

Les lenticulaires se forment avec des ondes qui circulent au-dessus des reliefs et rebondissent. © brisbanehotairballooning
Les lenticulaires se forment avec des ondes qui circulent au-dessus des reliefs et rebondissent. © brisbanehotairballooning

Il s'agit d'un nuage en constructionconstruction permanente, qui se forme et se déforme en permanence : il est donc à la fois immobile (car il ne se déplace pas, ou très peu), mais sa forme est toujours en mouvementmouvement. Ce type de nuage est en effet façonné comme une poterie par les courants qui circulent. Les nuages d'onde, comme les lenticulaires, ne donnent par contre aucune précipitation. Les pilotes d'avion tentent en général de les éviter car la présence de ces nuages indique que les courants en altitude sont très puissants.

Des lenticulaires grandioses dans le sud-est de la France

Les lenticulaires sont très courants dans le sud-est de la France. Le mistralmistral et la tramontane peuvent en effet en générer de très beaux. La Corse et les Alpes Maritimes sont connus pour être le théâtre de superbes nuages lenticulaires qui font le bonheur des photographes.

On peut aussi parfois en apercevoir sur les collines de la région parisienne, même s'ils sont beaucoup moins impressionnants. Le Mont-Blanc est aussi parfois accompagné d'un lenticulaire, surnommé « l'âne du Mont-Blanc ».

Les plus beaux, et les plus nombreux, se produisent dans l'ouest américain, mais aussi au Japon. Le plus célèbre des lenticulaires est celui du Mont Fuji au Japon, le « kasagumo » en japonais.

Aux États-Unis, le plus spectaculaire est sans aucun doute celui du mont Rainier, près de Seattle dans l'état de Washington. Parmi les autres lenticulaires en forme de capuchon, on trouve également celui du mont Kilimandjaro en Tanzanie.