Dans le ciel, les nuages apparaissent blancs et prennent parfois des tons gris pouvant aller jusqu’au noir. © Larisa-K, Pixabay, CC0 Creative Commons

Planète

Pourquoi les nuages sont-ils blancs ou présentent des nuances de gris ?

Question/RéponseClassé sous :météorologie , nuage , couleur d’un nuage

Lorsque la lumière du Soleil est diffusée par les molécules d'air présentes dans l'atmosphère, elle produit dans le ciel, une belle couleur bleue. C'est le même phénomène de diffusion, cette fois sur l'eau, qui donne la couleur aux nuages.

Les nuages sont la partie visible de l'eau atmosphérique. Ils sont constitués d'éléments microscopiques d'eau condensée, appelés hydrométéores (gouttelettes d'eau, cristaux de glace, neige, etc.). Des éléments microscopiques, mais toutefois pas aussi fins que les molécules qui composent l'air. Et c'est cette différence de taille qui donne d'abord sa couleur blanche à un nuage.

Les molécules présentes dans l'air, en effet, diffusent mieux les courtes longueurs d'onde que les longues. C'est pourquoi le ciel est bleu. Ou nous apparaît bleu, pour être plus exact. Du fait du diamètre plus important des gouttelettes d’eau, les nuages absorbent et diffusent toutes les longueurs d’onde du rayonnement solaire de la même manière, donnant ainsi au nuage sa belle couleur blanche. Tant que le nuage n'est pas trop chargé en gouttelettes, justement, et qu'il n'est pas trop épais.

Les nuages annonciateurs de pluie, chargés en eau, apparaissent généralement plus sombres que les autres. © Gellinger, Pixabay, CC0 Creative Commons

Une question de forme et d’éclairement

Car parfois, la base d'un nuage apparaît grise, voire presque noire. C'est souvent le cas de la base des cumulonimbus, les nuages d'orages. Cela est dû au fait qu'ils sont si épais - sachez que leur épaisseur moyenne est de sept kilomètres et qu'elle peut atteindre quinze kilomètres - que l'intensité du rayonnement solaire est atténuée lorsqu'il atteint la base du nuage. À l'inverse, lorsque certains nuages sont trop peu denses, ils peinent à diffuser la lumière et apparaissent aussi plus sombres.

Mais les choses ne sont pas toujours aussi simples. Car interviennent notamment les conditions dans lesquelles nous observons les nuages : la réflexion de la lumière par le sol et les conditions d'éclairement - éclairement de face ou non, éclairement par le dessus observé depuis le hublot d'un avion, etc.

Notez enfin que parfois, les couleurs de l’arc-en-ciel apparaissent dans les nuages. On parle alors de nuages iridescents. Lorsque les gouttelettes qui les forment sont nombreuses, uniformément réparties et de taille identique, tout particulièrement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi