Un cumulonimbus. © parudox, Flickr by-nc 3.0

Planète

Cumulonimbus

DéfinitionClassé sous :météorologie , Forme des cumulonimbus , nuage

Le fascinant monde des nuages  Regardez passer les nuages : il en est de toutes les formes. Nous vous en montrons ici quelques-uns, qui résident à différents « étages », comme disent les météorologues. 

Le cumulonimbus est un nuage dense à fort développement vertical, issu d'un cumulus, un nuage de beau temps, de basse altitude, c'est-à-dire inférieure à 2.000 m. Aux latitudes tempérées, la base du cumulonimbus se situe entre 300 et 3.000 m, d'après le site de Météo France. De grande dimension, ce nuage peut mesurer entre 5 et 12 km d'épaisseur et couvrir une surface de 5 à 15 km ! Le cumulonimbus se forme dans des conditions d'instabilité au niveau de la troposphère, qui est la première couche de l'atmosphère, située sous la tropopause.

Dans un cumulonimbus, de forts courants verticaux provoquent d'importantes turbulences. Le cumulonimbus se développe verticalement jusqu'à ce qu'il rencontre une couche d'air stable, à la base de la stratosphère. Il prend alors une forme d'enclume ou de panache. Les courants ascendants à l'intérieur du cumulonimbus peuvent dépasser les 100 km/h. Quand le nuage a cette forme d'enclume et une base sombre, il est souvent le signe d'une aggravation des conditions météorologiques. Au niveau de la tropopause, la température est basse. C'est pourquoi il peut y avoir des précipitations ou des chutes de grêle, et un mouvement d'air descendant.

Un nuage d’orage

Les cumulonimbus sont les nuages d'orage qui peuvent apporter des éclairs, des averses et de la grêle. L'orage s'accompagne souvent de rafales de vent. Il a lieu dans des zones d'instabilité, avec de l'air chaud près du sol et froid en altitude. Les charges électriques se répartissent de la façon suivante, en trois couches :

  • d'importantes charges positives en haut du nuage ;
  • au centre du nuage, une vaste zone de charges négatives ;
  • en bas du nuage, une petite zone de charges positives.

Les différents types de cumulonimbus

Comme la tropopause a une altitude variable en fonction de la latitude, les cumulonimbus peuvent atteindre 17 km en zone tropicale, là où la tropopause est plus élevée.

On distingue souvent différents types de nuages cumulonimbus, comme :

  • le cumulonimbus calvus (chauve), qui ne produit que des averses ;
  • le cumulonimbus capillatus (chevelu), souvent en forme d'enclume, de panache ou de chevelure ébouriffée, explique le site de Météo France. Ce type de nuage est à l'origine de vents violents et d'orages.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi