A l'occasion du lancement du satellite MSG-2 (21 décembre), Futura-Sciences vous propose de plonger au coeur du programme METEOSAT, par l'interview d'Alain REBOUX, ingénieur système chez Alcatel Alenia Space, qui coordonne depuis plus de 20 ans les projets de première et seconde génération.

Propos recueillis par Guillaume JOSSE.

Image du site Futura Sciences
Depuis la fin des années 70, des millions de personnes suivent chaque jour les bulletins météorologiques élaborés à partir des images de METEOSAT : anticyclonesanticyclones, dépressions atmosphériques et massesmasses nuageuses sont ainsi apparus sur nos écrans de télévision.

Au-delà des prévisions quotidiennes, les données fournies par les satellites METEOSAT sont essentielles pour anticiper les phénomènes météorologiques violents tels que les ouragansouragans, les tempêtestempêtes ou les inondationsinondations... et suivre à long terme l'évolution du climatclimat de notre planète.