Sciences

La météo spatiale, cette grande inconnue

ActualitéClassé sous :Univers , météo , Espace

Peu de personnes connaissent les effets de la météorologie spatiale sur la vie de tous les jours. Pourtant, nous y sommes de plus en plus vulnérables.

Une aurore boréale. crédit : www.astrosurf.com

Les interactions entre les vents solaires, la magnétosphère et l'ionosphère terrestres sont très complexes et perturbent nos satellites et nos communications radio. Elles peuvent aussi dégrader les signaux GPS (Global Positioning System) et entraîner des pannes dans les réseaux électriques terrestres.

Le grand public connaît en général un seul effet du "Space Weather" : les aurores boréales. Ce sont des particules de haute énergie (protons et électrons) qui créent ses étonnantes formations atmosphériques en percutant l'atmosphère terrestre.

Le 18 mai 1998, des millions de pageurs ont été mis hors service en raison d'une défaillance d'un satellite causée par des particules provenant du soleil. Les tempêtes géomagnétiques créent aussi des courants dans les lignes électriques, dégradent leurs performances et même parfois les rendent inutilisables.

Certaines tempêtes peuvent générer des effets en cascade entraînant un black out généralisé. Par exemple en mars 1980, la défaillance d'une centrale électrique québécoise a causé plus de 13 millions de dollars de dommages. Cette même tempête a endommagé des transformateurs dans le New Jersey, coûtant 27 millions de dollars aux contribuables américains. Depuis 1989, HydroQuebec a dépensé 1.2 milliards de dollars pour diminuer les effets de la météo spatiale sur leur réseau électrique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi